Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Écoconception : l'Ademe accentue son soutien au numérique, à l'agro-alimentaire et à la mode

Déchets  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Ce vendredi 12 mars, l'Agence de la transition écologique (Ademe) annonce le lancement de trois dispositifs de soutien à destination des entreprises pour appuyer la mise en place de l'écoconception dans leur stratégie. Ces soutiens, qui s'inscrivent dans le cadre du déploiement du plan France Relance, sont composés d'un accompagnement et d'aides financières. Ils portent sur trois domaines : le numérique, l'alimentation et la mode durable. En outre, l'Ademe rappelle qu'elle soutient plus largement l'écoconception dans tous les secteurs d'activité.

Baptisé Éco.num, le soutien au numérique porte notamment sur l'écoconception des terminaux et matériels numériques, des logiciels, des infrastructures réseaux, des serveurs et des data centers, ainsi que des services numériques complets qui associent terminaux, logiciels, infrastructures et serveurs. Sont notamment recherchées des « innovations de rupture ».

Pour l'alimentaire, le programme Green Go « s'adresse aux acteurs qui disposent de leviers d'action structurants pour la performance environnementale ». C'est le cas, notamment, des marques régionales, des labels ou appellations d'origine contrôlée (AOC), des marques de distributeurs, ou encore des marques portées par des petites et moyennes entreprises, des coopératives et des groupements de producteurs. « Les investissements, dans le cadre d'une démarche d'écoconception, permettant la mise sur le marché de produits ou gammes sous labels Agriculture Biologique (AB) ou Haute valeur environnementale de niveau 3 sont éligibles, ainsi que les investissements pour l'optimisation et la modernisation des outils de transformation à la ferme », précise l'Ademe.

Enfin, l'agence « propose aux acteurs engagés dans la mode durable, quelle que soit leur structure, des aides financières pour soutenir les projets d'écoconception, d'affichage environnemental et de production durable en France de textiles d'habillement, linge de maison et chaussures ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

APIA Systeme, logiciels pour dématérialiser les processus de management G2D Développement