En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ecofolio annonce une hausse de 11% de la vente des papiers "écologiquement responsables"

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°349 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°349
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

La part des papiers "écologiquement responsables" mis sur le marché a progressé de 11% en un an, a annoncé Ecofolio, vendredi 26 mai 2015, précisant que la part des papiers éco-conçus passe de 49% en 2013 à 55% en 2014. Selon l'éco-organisme en charge de la responsabilité élargie du producteur (REP) pour les papiers, cette progression est à mettre sur le compte de son barème éco-différencié qui "rend le recyclage des papiers plus facile pour l'industrie et développe l'usage de papiers recyclés".

L'usage de papier recyclé atteint 20%

Le barème éco-différencié, réalisé en concertation avec les acteurs de la filière papiers, incite les adhérents d'Ecofolio à mettre sur le marché des papiers plus faciles à recycler et dont l'origine est connue, via un système de bonus/malus appliqué à leur éco-contribution. Il vise tous les papiers mis sur le marché en France, soit prés de 2 millions de tonnes de papiers. Ce chiffre ne compte pas le secteur de la presse et de l'édition qui n'est pas assujetti à l'éco-contribution et qui représente environ 800.000 tonnes par an, soit un quart des tonnages mis sur le marché.

S'agissant de l'origine des fibres, le barème distingue le papier recyclé, celui dont l'origine des fibres est connue et celui sans traçabilité, ainsi que l'utilisation ou non d'éléments perturbateurs du recyclage, tels que certaines colles et encres ou des pelliculages et des blisters. "L'éco-organisme note une progression de 25% de l'utilisation de papiers issus de fibre recyclée (20% des papiers en 2014 contre 16% en 2013) et une hausse de 11% des papiers ne comportant aucun élément perturbateur du recyclage (55% en 2014 contre 49% en 2013)", détaille Ecofolio.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…