Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'éco-label européen durable sur le papier, pas dans la réalité

Biodiversité  |    |  Victor Roux-Goeken  |  Actu-Environnement.com
Censé garantir l'excellence environnementale du produit sur lequel il est apposé, l'éco-label européen a pourtant été accordé en 2006 à deux marques de papier (Golden Plus et Lucky Boss) produit par la société indonésienne Pindo Deli, loin de gérer ses forêts de manière durable. C'est ce qu'affirme l'ONG européenne Fern, spécialiste des questions forestières, dans un rapport publié vendredi 9 avril, et relayé par le Bureau européen de l'environnement (BEE).

Le rapport prend en défaut l'éco-label sur le papier à copier et le papier graphique. Selon l'ONG, plusieurs opérations forestières réalisées dans l'île indonésienne de Sumatra par des sous-traitants de Pindo Deli ont de ''sérieux impacts sur les forêts, les populations indigènes et les communautés locales''. Certaines de ces opérations seraient même illégales. Fern rappelle que Pindo Deli appartient au groupe Asia Pulp and Paper (APP), ''l'une des compagnies papetières les plus controversées au monde''.

Le rapport montre que les critères de gestion durable des forêts à destination de ces deux types de papier sont très faibles. Ses critères d'attribution ne sont pas transparents : l'ensemble des parties ont refusé de répondre aux questions de l'ONG, qui a eu le plus grand mal à mettre au point ce rapport. Elle réclame donc le retrait du label des deux marques de papier produit par Pino Deli.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager