Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'écolabel européen pourra être attribué à tous les produits cosmétiques

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne a adopté de nouveaux critères pour l'attribution du label écologique (écolabel) de l'UE destiné aux produits cosmétiques et aux produits de soins pour animaux de compagnie.

Pour rappel, l'écolabel européen a été créé en 1992 par la Commission européenne pour permettre aux consommateurs d'identifier les produits les plus respectueux de l'environnement tout au long de leur cycle de vie. « Le label écologique de l'UE permet d'orienter les consommateurs concernés vers des produits verts fiables et certifiés et soutient la transition vers une économie propre et circulaire », a déclaré le commissaire européen à l'Environnement, aux Océans et à la Pêche, Virginijus Sinkevičius.

Auparavant, le label était éligible à une gamme limitée de produits cosmétiques, dits « susceptibles d'être rincés », tels que les gels douche, les shampooings et les après-shampooings. Désormais, ses conditions d'attribution sont élargies aux cosmétiques sans rinçage,« tels que les crèmes, les huiles, les lotions de soins de la peau, les déodorants et les antitranspirants, les écrans solaires, ainsi que les produits de coiffure et de maquillage », annonce, ce 25 octobre, la Commission dans un communiqué.

Des « évaluations indépendantes » vérifient que les produits cosmétiques écolabellisés « restreignent l'utilisation de substances dangereuses ou susceptibles d'être toxiques pour les organismes aquatiques. Les exigences révisées sur les substances dangereuses sont particulièrement ambitieuses car elles fixent une interdiction totale des substances cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction, des substances extrêmement préoccupantes, des nanomatériaux, de celles identifiées ou suspectées d'avoir des propriétés de perturbateur endocrinien, des phtalates et des composés perfluorés et les substances polyfluorées, ainsi que sur les microplastiques », précise la Commission.

Concernant les animaux de compagnie, l'écolabel européen est désormais attribué aux produits à rincer, tels que les shampooings ou les savons. « Cela donne aux propriétaires d'animaux la possibilité de choisir des produits répondant aux normes environnementales les plus strictes et qui ne sont pas testés sur les animaux », ajoute la Commission.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en droit des Affaires publiques/privées Huglo Lepage Avocats