Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Développer une écologie des paysages pour comprendre la déforestation

Biodiversité  |    |  Agnès Sinaï  |  Actu-Environnement.com

La dégradation des forêts ne résulte pas seulement de la déforestation à l'intérieur des forêts elles-mêmes, mais également des dynamiques de changement des terres qui ont façonné les paysages en mosaïques complexes où les forêts primaires restantes s'étendent, d'un état conservé à fortement dégradé, selon une nouvelle étude internationale conduite dans la commune de Paragominas, au Brésil.

Ainsi, à Paragominas, les paysages à forte dominante agricole et affectés par une déforestation ancienne présentent des forêts très dégradées, tout comme les paysages où la fragmentation de la forêt est importante et où l'utilisation du feu dans les pratiques agricoles domine. Au contraire, la dégradation des forêts est moindre dans les paysages de prairies à faible taux de fragmentation.

Pour présenter ces résultats, les chercheurs ont d'abord recueilli des images satellites, puis les ont analysées selon les méthodes de l'écologie du paysage. Ils les ont ensuite confrontés aux données de terrain. « On a parfois, sur deux paysages de même surface, les mêmes proportions de forêts et d'agriculture, détaille Julie Betbeder, coauteure de l'article et chercheuse au Cirad. Cependant, sur ces paysages, l'un pourra avoir une forêt très fragmentée, tandis que l'autre sera constitué d'une surface forestière continue, dite "connectée". »

Pour Clément Bourgoin, géographe et premier auteur de l'article, « ce travail ouvre de nouvelles perspectives pour évaluer les causes de dégradation des forêts tropicales. A terme, cela nous permettra de prioriser les zones les plus dégradées, grâce à une gestion forestière durable mieux ciblée. »

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager