Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La loi sur la transition énergétique comprendra un volet sur l'économie circulaire

Déchets  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Il y aura un volet dédié à l'économie circulaire et aux déchets dans le projet de loi sur la transition énergétique qui doit être présenté mercredi 18 juin en Conseil des ministres. C'est ce qu'a annoncé la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, via un discours lu ce matin en ouverture des Premières assises de l'économie circulaire à Paris.

Ces dispositions législatives, qui seront inscrites dans le code de l'environnement, fixeront des objectifs chiffrés : une baisse de 7% de la quantité de déchets ménagers en 2020 par rapport à 2010 et une baisse de 50% des volumes de déchets mis en décharge sans valorisation.

La ministre a également annoncé dans son discours, lu par le député écologiste François-Michel Lambert qui préside l'Institut de l'économie circulaire, une stabilisation de la production des déchets du BTP entre 2010 et 2020 et un objectif de recyclage de 70% de ces déchets en 2020. Une augmentation du recyclage des déchets non-dangereux d'ici 2025 a aussi été annoncée, avec un objectif fixé à 60% selon l'AFP.

Le texte de loi prévoit également d'interdire les discriminations envers les matières issues du recyclage, de (ré)affirmer le principe de proximité et de promouvoir la valorisation de la biomasse.

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour, En effet, la réglementation déchets va se trouver renforcer avec son intégration dans un volet économie circulaire de la loi de transition énergétique. La progression du "tri à la source des déchets organiques pour que ceux-ci ne soient plus collectés dans les ordures ménagères résiduelles et éliminés, mais valorisés...". Le texte ne précise pas le type de valorisation. Il peut s'agit de compost ou de biodéchets destinés à la méthanisation... Il serait grand temps d'envisager la méthanisation territoriale entre les collectivités, l'agroalimentaire et l'agriculture. Enfin, nous allons peut-être développer davantage et plus sérieusement cette ressource renouvelable qui offre des gisements importants et respectueux de l'environnement comparé aux gaz de schiste dont on nous bassine régulièrement.

Ecosystèmes et territoires durables | 19 juin 2014 à 11h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager