En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ecophyto : entre 2008 et 2015, l'usage des pesticides a augmenté de 22%

Agroécologie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

En France, l'usage des produits phytosanitaires a augmenté de 22% entre 2008 et 2015, selon une présentation de la Direction régionale et interdépartementale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Driaaff) d'Ile-de-France, publiée par Greenpeace. Pour rappel, le plan Ecophyto, lancé en 2008, visait à réduire de 50% l'usage des pesticides d'ici à 2018. Cet objectif a été repoussé à 2025 par le précédent ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, avec un objectif intermédiaire de -20% en 2020.

Les chiffres de la Driaaf montrent que le secteur agricole est effectivement loin du compte. Alors que le nombre de doses unités (Nodu) par hectare était en moyenne de 76 en 2008, il est passé à 94 en 2015, avec un pic à 96 en 2014. L'usage d'herbicides a cru de 26%, passant de 34 Nodu en 2008 à 45 en 2015, tandis que l'usage d'insecticides a été relativement stable, oscillant entre 12 et 16 Nodu (13 pour 2008 et 2015). Idem pour les fongicides : le Nodu moyen était de 28 en 2008 et de 30 en 2015 (24 en 2010 et 34 en 2014).

En Ile-de-France, l'usage des phyto a augmenté de 28%, et de 35% pour la seule famille des herbicides. Si la consommation de pesticides varie d'une année sur l'autre en fonction des conditions météorologiques, la Driaaf explique aussi ces évolutions par le contexte économique : cours des grandes cultures très favorables et resserrement des assolements autour des cultures les plus rentables (colza notamment).

"L'échec du plan Ecophyto I tient à des défaillances structurelles. Des actions ont été mises en place sans pour autant remettre en question les systèmes de production dans leur ensemble, étape pourtant essentielle à la réduction des pesticides, et notamment du glyphosate", analyse Greenpeace, selon qui le plan Ecophyto II prend le même chemin.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…