En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ecotaxe poids-lourds : vers un report au 1er juillet 2014 ?

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Selon des informations révélées le 9 novembre par le journal Le Monde, le gouvernement attendrait le 1er juillet 2014 pour faire entrer en vigueur l'écotaxe poids-lourds soit après les élections municipales. La mise en oeuvre de la taxe prévue au 1er janvier 2014 a été suspendue fin octobre par le Premier ministre à la suite de la crise bretonne.

Depuis début novembre, alors que cinq portiques écotaxe ont été détruits ou démontés en Bretagne, 46 radars routiers ont été vandalisés dans la région. Des destructions qui coûtent cher au contribuable, a prévenu le 10 novembre la préfecture de région : 30.000 euros par radar remplacé et 750.000 euros en moyenne le portique écotaxe. Soit pour l'heure, une facture totale estimée autour de 6 millions d'euros pour la région… Auxquels s'ajoutent deux autres portiques écotaxe incendiés dans le Nord et dans les Landes début novembre.

Alors que la grogne anti-écotaxe s'étend en France, le retrait de la mesure "n'est pas envisagé par le gouvernement. Il souhaite laisser le temps aux esprits de s'apaiser et aux échéances électorales de passer", souligne Le Monde.

Un retrait pur et simple du projet coûterait très cher à l'Etat, "tenu par les engagements contractuels contractés auprès du consortium Ecomouv'". Une telle décision l'obligerait à rembourser le milliard d'euros d'investissements consenti par Ecomouv'. Le gouvernement envisagerait désormais "de nouvelles concessions aux agriculteurs et patrons bretons", ajoute le quotidien.

Interrogé par l'AFP le 9 novembre, l'Elysée a démenti les informations du Monde : ''Non, rien n'est décidé à ce stade". D'autant que s'est ajouté un autre contretemps : le conflit sur cette taxe a pris une tournure judiciaire. Le parquet de Nanterre a rouvert le 6 novembre une enquête préliminaire sur les conditions d'attribution du contrat signé en octobre 2011 par Ecomouv' et l'ex gouvernement Fillon.

Réactions2 réactions à cet article

 

Décidément cette écotaxe tourne de plus en plus au fiasco! Rien d'étonnant quand on voit tous ces portiques qui espionnent les conducteurs, sans doute certains pensent-ils qu'ils font aussi le travail des radars. Cette taxe a été mal expliquée, elle est d'une extraordinaire complexité, personne ne sait vraiment si l'argent ne servira pas simplement à combler notre déficit trentenaire, entre ce qui est annoncé et la réalité nous n'oublierons pas que la vignette auto fut annoncée à l'époque servir au financement des personnes âgées (l'argent de la vignette sera pour les vieux nous avait-on dit)
En ayant confié a une entreprise concessionnaire le recouvrement de la taxe et les investissements associés (sous l'influence de l'Europe libérale) nous avons accepté d'enrichir une société PRIVEE alors qu'il est du ressort de l'Etat de recouvrer les taxes. La révolution française avait été causée par le comportement des Fermiers Généraux qui étaient l''équivalent d'EcoMouv: des privés qui collectaient l'impôt!

ami9327 | 12 novembre 2013 à 17h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Comment le gouvernement a-t-il reprendre cette écotaxe prévue par l'ancien gouvernement sans en éplucher les détails. Après la fronde des bretons on s'aperçoit des anomalie du contrat signé entre l'Etat et Ecomouv société privée qui sera rémunérée à hauteur de 20% pour ses services alors que ce genre de contrat l'est à environ 3 à 4 % ?
Pourquoi ne pas avoir pris par exemple le plan de l'Allemagne qui taxe les poids_lourds à partir de 8 tonnes et la France les poids-lourds à partir de 3,5 tonnes ? On peut considérer le bien fondé de cet impôt ( pour l'entretien des routes ), encore faut-il qu'il soit compris et accepté par les citoyens.Il regrettable que les bretons vandalisent les portiques et radars, après avoir obtenus la suspension de l'écotaxe et l'ouverture de négociations.La facture des dégâts j'espère sera à la charge des bretons et non à l'ensemble des contribuables!

Geca | 13 novembre 2013 à 11h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager