En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La mise en œuvre de l'écotaxe poids lourds pourrait encore être retardée de plusieurs mois

Transport  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

La mise en place de la taxe poids lourds pourrait encore être reportée. Initialement prévue pour 2011, elle a ensuite été repoussée à début 2013. Mais l'annulation, vendredi 11 mars, par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise, de l'appel d'offres remporté par le consortium mené par Autostrade pour la mise en oeuvre de l'éco-taxe poids-lourds en France pourrait encore retarder cette échéance.

Le tribunal a considéré que l'évolution du capital du consortium vainqueur de ce contrat pluriannuel d'une valeur de plus de deux milliards d'euros était contraire "au principe de transparence et au principe d'intangibilité des candidatures", rapporte l'AFP. Il a également estimé qu'il existait un doute sur l'impartialité de la société ayant servi de conseil technique de l'Etat français, ce groupe ayant collaboré en Autriche à un projet de télépéage poids-lourd.

Interrogé par l'AFP, le secrétaire d'Etat aux Transports a estimé que c'était une ''décision lourde de conséquences'' et que faire appel était ''la procédure qui est susceptible de faire perdre le moins de temps", face à une décision qui "retarde la mise en place de l'éco-taxe'' de plusieurs mois.

De son côté, Atlantia, la maison mère d'Autostrade, a indiqué vendredi soir dans un communiqué qu'elle "fera valoir ses droits devant le Conseil d'Etat français".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager