En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ecotaxe poids-lourds : Manuel Valls ne veut pas froisser les Bonnets rouges

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le Premier ministre Manuel Valls était l'invité de Jean-Jacques Bourdin, ce mercredi 9 avril sur RMC et BFMTV, au lendemain de son discours de politique générale à l'Assemblée. M. Bourdin l'a interrogé au sujet de la polémique écotaxe poids-lourds après que la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé la semaine dernière qu'elle souhaitait sa "remise à plat".

Manuel Valls a d'abord déclaré qu'il "ne ferait pas d'annonce" à propos de l'écotaxe et qu'il "laissait la ministre (Mme Royal) y travailler avec l'ensemble des partenaires".

"Ce qui est une bonne solution, c'est de trouver les financements pour ces infrastructures en matière de transport, et en même temps il faut écouter ce qui s'est passé en Bretagne, il faut y être attentif", a déclaré le Premier ministre. Prévue le 1er janvier 2014, l'écotaxe a été suspendue en octobre 2013, suite aux mouvements de protestation du collectif des Bonnets rouges bretons.

Le Premier ministre estime qu'"on ne peut pas dire qu'il faut écouter les Français et ne pas entendre le message des Bretons". C'est "une équation que nous devrons traiter dans les prochaines semaines", a-t-il déclaré, au moment où la mission parlementaire d'information sur l'écotaxe doit rendre ses conclusions.

"Le gouvernement prendra connaissance (du rapport parlementaire) avant les décisions", a indiqué Mme Royal. C'est Manuel Valls qui devra arbitrer sur l'écotaxe, selon le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

Réactions7 réactions à cet article

 

L'alsace devra également lancer ce type d'opération mais pour l'instauration de l'éco-taxe car pendant que les terroristes bretons savourent leur victoire, les alsaciens continuent d'étouffer sous les pots d'échappement des dizaines de milliers de camions européens / jours traversant la région.

Si le gouvernement plis aussi facilement à cause de quelques bonnets rouges, il ne devrait pas y de raison pour que l'Alsace ne soit pas entendue également.

Yagyuu | 10 avril 2014 à 09h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Moi, Alsacien pur porc, je trouve scandaleux qu'on taxe les Bretons de terroristes.

Wackes Seppi | 10 avril 2014 à 11h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Parce que le bretons pensent que les Français sont d'accord avec eux,les bonnets rouges sont une minorité qui nuit à la majorité,c'est inadmissible, Je croyais que Valls avait de l'autorité.

lio | 10 avril 2014 à 11h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je parle des bonnets rouges, pas des Bretons ...... ah pardon j'aurais du dire "des terroristes bretons" et non "les terroristes bretons" comme ça on ne pourra pas me taxer de faire des amalgames tellement scandaleux que le fond du problème en est occulté ....

Yagyuu | 10 avril 2014 à 17h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Mme Lio, relisez bien ce que vous avez écrit... c'est du délire.

Les «  bretons pensent que les Français sont d'accord avec eux » mais « les bonnets rouges sont » quand même « une minorité »... « une minorité qui nuit à la majorité... »

Quant à M./Mme Yagyuu, ses « explications » ne font qu'aggraver son cas. Non, les bonnets rouges ne sont pas des terroristes.

Wackes Seppi | 10 avril 2014 à 21h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Non, effectivement, pas des terroristes. Mais des vandales, des démagogues et des égoïstes.

François | 15 avril 2014 à 13h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'histoire est têtue...
Dans tous les cas de figure de mouvement dits "spontanés", chercher à qui le crime profite, chercher "qui" fait bouillir la marmite...
L'alternative à la route, c'est le rail.

Tireman | 17 avril 2014 à 10h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager