En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Rénovation énergétique : le groupe Enr'Cert devient Enalia

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Rénovation énergétique : le groupe Enr'Cert devient Enalia

Le groupe Enr'Cert, spécialiste de l'efficacité énergétique et délégataire de certificats d'économies d'énergie (CEE) devient désormais Enalia. Enr'Cert « change d'échelle et d'identité ». Ce jeudi 15 octobre, Gaëtan Thoraval, directeur général, a annoncé devant la presse la naissance d'Enalia « pour devenir un acteur global de la transition énergétique ».

Le groupe Enalia est composé de cinq entreprises, chacune dédiée à un métier de l'énergie et du conseil, en matière de rénovation énergétique des logements et des entreprises : Alto pour le logement collectif, Neutrali pour les entreprises, Pass'Rénov pour les particuliers, Enr'Cert pour les artisans grands comptes et Abokine pour les artisans locaux.

« Enalia est la contraction d'« énergie » et d'alliance ». « Énergie » car c'est notre métier de la rendre visible, de la comprendre et de l'optimiser. « Alliance » car nous sommes un groupe de cinq sociétés qui avancent dans le même sens, et qui sait aussi construire des partenariats forts avec d'autres professionnels de la rénovation, en premier lieu les artisans », explique Bastien Resse, directeur de la stratégie et des relations extérieures.

Le groupe vient d'acquérir Abokine, société délégataire indépendante qui emploie 35 salariés et implantée à Nantes. Abokine accompagne et forme près de 3 000 artisans locaux. « Notre mission est de mener chacun vers le projet le plus ambitieux en matière de rénovation énergétique, en faisant confiance à ceux qui savent faire », ajoute Gaëtan Thoraval. Enalia est une entreprise de taille intermédiaire (ETI) « « Made in France », dédiée à l'efficacité énergétique ».

Avec trois implantations nationales (Paris, Lyon, Nantes), Enalia regroupe 135 collaborateurs, pour un chiffre d'affaires de plus de 160 millions d'euros en 2019.

Réactions1 réaction à cet article

 

Ben on ne sait pas à quel saint se vouer comme on dit, ne remontent comme infos d'artisans malhonnêtes facturant des prix délirants profitant des aides, de la crise.
Et puis le 1 € ne concerne que les combles alors que chez-moi c'est le sous sol qui cause problème.

pemmore | 16 octobre 2020 à 10h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager