En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bâtiments Bepos et bas-carbone : Effinergie lance son label basé sur le référentiel E+C-

Bâtiment  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Environnement & Technique N°366 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°366
[ Voir un extrait du numéro | Acheter le numéro]

L'association Effinergie a lancé le 16 janvier son label qui se base sur le référentiel "Energie positive et réduction carbone" (E+C-), co-produit par l'Etat et la filière du bâtiment.

Le label E+C- , lancé en novembre 2016, est expérimenté par les maîtres d'ouvrage pour développer des bâtiments à énergie positive (Bepos) et bas-carbone à l'horizon 2018-2020. Son référentiel préfigure la future réglementation environnementale des bâtiments neufs.

Effinergie a contribué aux échanges en amont du label E+C- : celui-ci s'inspire notamment des labels de l'association déjà existants. Effinergie participe aux comités de pilotage et technique de l'expérimentation mis en place par l'Etat et la filière.

Le nouveau label d'Effinergie s'applique aux bâtiments neufs qui atteignent a minima le niveau Energie 2 et Carbone 1 du label E+C-, selon le type de bâtiment (maison individuelle, logement collectif ou tertiaire). Par exemple pour une maison individuelle, le niveau Energie 2 vise une consommation d'énergie inférieure de 10% par rapport à la réglementation thermique actuelle (RT 2012). Pour une maison individuelle, le niveau Carbone 1 correspond à des émissions maximales de 1.350 kgCO2/m2 sur le cycle de vie du bâtiment soit 50 ans.

   
Les exigences prévues par le label d'Effinergie © Effinergie
 
   
Le label d'Effinergie intègre aussi des critères de performances du bâti absents du référentiel E+C-, souligne l'association. Il fixe une exigence de sobriété (Bbio max) et d'efficacité (Cep max) énergétique inspirés de son label Effinergie+ plus ambitieux que la RT 2012. Le renforcement de l'étanchéité à l'air et de la qualité de réalisation des réseaux de ventilation sont également deux points majeurs. Il prévoit aussi que les bureaux d'étude soient qualifiés et que le maître d'ouvrage mette en place une procédure de commissionnement.

"Les labels Effinergie+ et Bepos-effinergie 2013 continuent à être utilisés pour ceux qui ne souhaitent pas s'inscrire dans l'expérimentation E+C-", souligne l'association.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…