En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Electricité : l'Europe au secours de la Belgique pour passer l'hiver

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Un incendie survenu dimanche 30 novembre dans la centrale nucléaire de Tihange, près de Liège (Belgique) a déclenché la mise à l'arrêt automatique du réacteur. Si celui-ci a pu être remis en route le mardi suivant, cet incident a rappelé à la Belgique combien elle se trouvait dans une situation périlleuse à l'approche de l'hiver.

En effet, un tiers de la capacité de production nucléaire du pays est à l'arrêt par rapport à l'hiver 2013-2014. Face à un "risque accru pour la sécurité et la fiabilité du système d'approvisionnement électrique", les gestionnaires de réseau belge Elia et ses voisins français (Réseau de Transport d'Electricité-RTE) et néerlandais (TenneT TSO BV) ont mis en place des mesures extraordinaires visant à coordonner leur capacité d'échange électrique sur plusieurs frontières. La procédure devrait entrer en vigueur le 12 décembre, sous réserve de l'approbation des autorités régulatoires, ce qui signifie une mise en service effective à partir de la date de livraison du 14 décembre. En France,  la Commission de Régulation de l'Electricité (CRE) a ouvert vendredi 5 décembre une consultation publique sur la question.

Réactions5 réactions à cet article

 

Il est certain que c'est grâce à notre photovoltaïque et à notre éolien qu'on va aider les Belges à s'en sortir! Quand l'utopie écolo-gauchiste nous tiens !

Laurent Berthod | 05 décembre 2014 à 17h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il est vrais que c´est grâce à une centrale nucléaire en feux qu´ont va pouvoir dormir sereinement. Ah! quant l´idéologie des pro-nucléaires nous tiens, nous pouvons leur faire totalement confiance. Il suffit de demander aux japonais ce qu´ils en pensent.

A propos, n´est ce pas à l´article si dessus que les réactions doivent se rapporter?
N´est-ce pas suite à un incendie dans une centrale nucléaire et au fait qu´un tiers des centrales nucléaires y sont à l´arrêt et de là au " "risque accru pour la sécurité et la fiabilité du système d'approvisionnement électrique" belge et à la nécessité d´un raccordement européen, que cet article relate?

Joel | 08 décembre 2014 à 13h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les éoliennes sont en panne dès qu'il n'y a plus de vent, ou qu'il y en a trop, en gros les trois quarts du temps. Le photovoltaïque dès qu'il n'y a plus de soleil donc au minimum la moitié du temps ! A côté de ça les pannes du nucléaire c'est peanuts et c'est bien le nucléaire qui va suppléer à la panne belge. La logique des idéologues écolos est une logique asine !

Laurent Berthod | 08 décembre 2014 à 14h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je ne comprends pas ?
La Belgique se situe en 2013 au 13e rang européen pour l'éolien.
Début 2012, 498 éoliennes étaient répertoriées en Belgique...
Et leur "zécolos" vont donc devoir accepter du courant nucléaire ?
Dur pour eux !

Tireman | 09 décembre 2014 à 11h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il faut aussi prendre le problème au niveau de la consommation plutôt que sur la production. La difficulté c'est qu'en France il y a énormément de chauffage électrique. Lorsque la température va baisser, la France ne pourra plus tellement exporter d'électricité vers ses voisins limitrophes, voir même elle devra en importer sur certaines frontières. Cela va impacter la Belgique qui aura plus de difficultés à se fournir chez ces voisins. Donc arrêtons de crier cocorico, il y a beaucoup à redire sur notre modèle de gaspillage d'énergie.

Je vous conseille le site RTE eco2mix qui montre la production et les importations/exportations d'électricité pour la France en tant réel.

RomainS | 09 décembre 2014 à 21h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…