En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'électricité renouvelable a couvert 23% de la consommation au 1er trimestre

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 20% à la couverture de la consommation d'électricité en France au cours des douze derniers mois. Ce taux atteint 23% pour le premier trimestre 2018, selon le dernier panorama de l'électricité renouvelable.

Avec ses 13.727 MW, le parc éolien a produit 9,9 TWh sur le premier trimestre 2018 (26,7 TWh sur l'année), ce qui couvre 6,7% des besoins français.

Les 7.900 MW de centrales photovoltaïques ont quant à elles produit 1,5 TWh d'électricité sur le trimestre. Si le rythme de raccordement (+254 MW au premier trimestre) s'accélère, il est toujours en deçà des objectifs. Pour parvenir à l'objectif 2023 de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) (entre 18.000 et 21.000 MW), la tendance devra s'établir à 2.000 MW raccordés par an, soit 500 MW par trimestre.

Du côté de la filière bioénergies électriques, sa production s'est élevée à 1,9 TWh sur le premier trimestre, soit 11% de plus par rapport au premier trimestre 2017. Au cours des 12 derniers mois, 38 MW de nouvelles capacités ont été mises en service.

Composé de 25.521 MW, le parc hydroélectrique reste quasi-stable. Du fait des pluies hivernales, ce trimestre marque un rebond de la production : 20,3 TWh ont été injectés sur les trois premiers mois de l'année, soit une hausse de 38% par rapport au premier trimestre 2017.

Réactions4 réactions à cet article

 

j'ai des difficultés à comprendre ces chiffres.
en effet (je cite EDF source : la facture)
"origine 2016 de l'électricité vendue par EDF:
89.3% nucléaire
1.44% charbon
2.58% gaz
1.32% fioul
5.53% renouvelables (dont 4.51% hydraulique)"

peut-on passer de 5.53% à 20% voir 23% en si peu de temps ?

peut-on expliquer que les autres fournisseurs et leur approvisionnement en énergie ailleurs que chez EDF, permette un tel écart dans l'origine de l'énergie ?

bonsens | 21 mai 2018 à 11h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Je pense en effet que les autres producteurs sont quasiment orientés que ENR. Si je prends la CRN par exemple, ils produisent 100% de leur énergie en renouvelable mais ne produisent que 15.4TWh/an soit seulement 3% de la consommation française.
Mais l'écart peut venir d'autre chose également c'est qu'EDF exporte 64TWh/an d'électricité, qui est essentiellement nucléaire. Donc il ne faut pas confondre, l'énergie vendu par EDF et l'énergie consommée en France. Et pour finir les chiffres que vous avez concernent l'énergie vendu aux consommateurs finals, mais ne tient pas compte de l'électricité vendu aux autres opérateurs.
Je n'ai pas une réponse certaine à votre interrogation, mais ça peut donner quelques pistes de recherche.

AmonRa | 22 mai 2018 à 11h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

bonjour

oui, c'est ce que j'analysais

mais l'objectif est bien de diminuer la part totale du nucléaire, export ou pas.
et export ou non, la part des ENR ne peut être de 23%

même si une partie de la prod d'EDF part à l'export, et compte tenu de vos chiffres (3% production des autres opé) 23% me semble largement surestimé.
l'électricité vendue aux autres opé a aussi la même origine et ils ne produisent que 3% de la conso totale

de plus EDF dans son information sur la facture ne fait pas le distingo entre l'élec vendue en France et l'élec vendue ailleurs mais dit seulement : ""origine 2016 de l'électricité vendue par EDF""

donc pour moi, ce chiffre de 23% est bizarre

crdlt

bonsens | 22 mai 2018 à 17h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Peut-être que sur la facture cela n'apparait pas mais sur leur site internet (https://www.edf.fr/groupe-edf/information-sur-l-origine-de-l-electricite-fournie-par-edf) c'est bien indiqué que c'est l'énergie vendue aux consommateurs finals.
Moi ce chiffre ne me surprend pas trop j'ai toujours entendu dire que l'on avait entre 18 et 20% d'hydraulique. Donc être à 23% aujourd'hui semble logique.

AmonRa | 23 mai 2018 à 14h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…