En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Electrosensibilité : une subvention accordée pour du matériel de protection

Risques  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

La Maison départementale des personnes handicapées de l'Essonne, sous la tutelle du Conseil général, a attribué une aide financière à un homme souffrant d'électrosensibilité, selon l'AFP.

"D'autres personnes avaient déjà obtenu le statut de travailleur handicapé en raison de leur électrosensibilité, mais recevoir une subvention pour acheter du matériel de protection, à notre connaissance, c'est une première," a détaillé Sophie Pelletier, coresponsable du Collectif des électrosensibles de France à l'AFP.

L'homme de 32 ans ne supporterait plus les ondes de télécommunications suite d'une exposition à un appareil gérant des champs magnétiques dans le cadre de son travail. Il est aujourd'hui en arrêt maladie. "Il a déposé un dossier et une commission s'est réunie pour étudier l'impact de ses problèmes dans sa vie quotidienne et professionnelle et voir comment cela peut être compensé", a précisé Mme Pelletier à l'AFP. Avec cette aide, il a prévu de s'acheter des instruments de mesure, du tissu de protection pour ses vêtements, un baldaquin afin de protéger son lit la nuit ou encore un logiciel de reconnaissance vocale pour ordinateur.

Le gouvernement semble commencer à prendre en compte cette problématique : la sous-direction de la prévention des risques liés à l'environnement et à l'alimentation de la Direction générale de la Santé (DGS) a reçu en novembre 2013 le collectif des Electrosensibles de France et  l'association Priartem (pour une réglementation des implantations d'antennes relais de téléphonie mobile).

La loi pour limiter l'exposition aux ondes électromagnétiques en France, adoptée le 23 janvier en première lecture par les députés, ne suscite cependant toujours pas le consensus. Certains regrettent que les zones les moins denses du territoire soient pénalisées dans l'accès au très haut débit tandis que les autres déplorent que la portée initiale du texte soit affaiblie.

Une étude Ineris-UPJV a par ailleurs montré que le sommeil, la régulation thermique et la prise alimentaire, semblent perturber chez de jeunes rats lors d'une exposition à des champs de type antennes-relais. Une étude de l'Anses sur les personnes électrosensibles est également  attendue cette année.

 

Réactions4 réactions à cet article

 

Et combien a été accordé ? Beaucoup plus que pour une paire de lunettes, si je ne me trompe pas. Allez, les journalistes, informez-nous !

Qu'est-ce que l'Anses pourra dire de plus que l'OMS, qui classe cette maladie dans les maladies relevant de la psychiatrie ?

Laurent Berthod | 18 avril 2014 à 20h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Scandaleux !

Wackes Seppi | 19 avril 2014 à 14h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'électro sensibilité est une nouveauté apparue récemment concernant une infime minorité de personnes. RIEN n'établi de lien réel entre les troubles déclarés et les ondes électromagnétiques. Enfin avec lesonde électromagnétiques du téléphone sans fil, ou de la Wifi.
Il y a plusieurs chose a considérer pour se faire une opinion sur ce sujet à la mode. Il y a plus d'un milliard d'utilisateurs et le téléphone sans fil à plus de 20 ans et pourtant RIEN ne permet de confirmer cette fameuse "hypersensibilité". Franchement les causes sont clairement ailleurs. Ce serait plutôt des allergies à LA VUE des antennes ou des téléphones: chose qui n'auraient rien d'étonnant.
D'ailleurs ce sujet a donné lieu a des controverses stériles parce que presque sans cesse on a évoqué "l'influence des ondes électromagnetiques sur le corps" sans JAMAIS se soucier des fréquences. On peut pas mettre ensemble les ondes lumineuses, les ondes radio, les rayons gamma etc... Donc le problème a été, la plupart du temps, mal posé par des personnes qui n'y comprenaient pas grand chose. Ce qui a permis d'entretenir l'existence de la notion d'électrosensibilité chez certains. J'ai suivi le sujet depuis un bon moment et rien ne m'a convaincu.
Imaginons que le téléphone et le wifi soient si dangereux, QUI imaginera de les SUPPRIMER? Des siècles nous avons vécu sans...

ami9327 | 22 avril 2014 à 11h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

merci aux lobbys industriels qui se cachent derrière ami 9327 et les autres qui à chaque article rédigé contre leurs avantages sont payés pour faire la controverse et faire de la désinformation auprès du public et des politiques.
Lisez les rapports de l'OMS, bioinitiative et vous verrez que c'est le prochain scandale sanitaire comme l'amiante....

anonymous | 06 mai 2014 à 15h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager