Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Grenelle 2 : les anti-éoliens publient par erreur leurs éléments de langage

Energie  |    |  Victor Roux-Goeken  |  Actu-Environnement.com
''Nous sommes écœurés, notre vie a été brisée et nos familles se déchirent'', ''La zizanie se développe dans notre village''. Ces phrases figurent parmi de nombreuses autres dans deux mails types que les anti-éoliens comptent adresser à plusieurs députés avant l'examen du projet de loi Grenelle 2.

But de la manœuvre : leur demander de ne pas voter le volet éolien du projet de loi, qui restreindra pourtant fortement le développement de cette énergie renouvelable s'il est adopté en l'état.

Signés Jean-Louis Butré, président de la Fédération environnement durable, ces éléments de langage ont été publiés ''par mégarde'' dans la rubrique ''revue de presse'' du site de la petite association anti-éolienne à l'influence qui monte, révèle Rue 89 dans un article du 22 avril.

Le président de la Fed donne des ''conseils pratiques'' préalables à l'envoi d'un mail au député de sa circonscription. Eviter les mails de plus de 20 lignes, les arguments impolis, les insultes ou attaques personnelles, la mention des noms des promoteurs éolien…

Les lobbies pro-éoliens devraient eux aussi publier ''par mégarde'' les éléments de langage des mails qu'ils adressent aux députés, pour pouvoir mesurer à quel point les débats parlementaires s'annoncent sereins.

Réactions19 réactions à cet article

 
choqué

Je suis choqué par les méthodes de désinformation utilisées par la FED. Je savais que leurs arguments étaient falacieux mais je suis atterré par une stratégie de manipulation des élus et de l'opinion visiblement conduite à grande échelle.

don quichote | 23 avril 2010 à 21h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Elements de langage pro éoliens : toujours sereins

Monsieur le Député,
Vous avez approuvé, à la quasi unanimité, les principes du Grenelle de l'environnement (le "que faire") avec la Loi Grenelle I, vous avez maintenant devant vous une tâche bien plus difficile avec le "comment faire" de la Loi Grenelle II.
Comme vous le savez, votre décision en ce qui concerne plus particulièrement l'éolien sera un marqueur déterminant de la réussite ou de l'échec de cette Loi.
Les éléments du débat sont simples : soit vous aboutissez à une législation simplifiée qui permette d'accélérer la mise en place de notre programme éolien tel que fixé dans la Programmation pluriannuel d'Investissement, simplification qui correspond tout à fait aux objectifs européens fixés par la Directive,
soit, en reprenant les conclusions de la Mission parlementaire d'évidence partiale, vous condamnez l'éolien et en même temps les engagements de la France.
Nous vous invitons à rejeter en bloc les conclusions de cette mission parlementaire tronquée et faisont confiance à vos capacités de législateurs pour permettre à la France d'atteindre ses engagements européens d'atteindre 23 % d'énergies renouvelables en 2020.
Vos collègues Sénateurs, qui ont approuvés la Loi Grenelle II, vous montrent la voie d'une planification ambitieuse de l'éolien en France (article 34 bis) avec un objectif de 1500 MW par an pour commencer puis plus encore.
Actuellement, nous sommes à peine à 1000 MW par an et en plus les implantations de 2009 sont plus faibles que celles de 2008 à cause du flou et du nombre des contraintes administratives.
Ce n'est donc pas le moment, pour respecter tous nos engagements rappelés plus haut ET la Loi Grenelle II telle qu'adoptée par les Sénateurs, de continuer à faire n'importe quoi pour bloquer le développement de l'éolien.
Sachant pouvoir compter sur votre capacité à faire évoluer ce dossier vers plus de clarté et de cohérence entre les deux assemblées.

(Formules de politesse)

Voilà un exemple de ce qui pourrait être envoyé aux Députés pour resituer le débat et ramener un peu de sérénité dans les débats. C'est juste un peu dommage que les pro éoliens aient à le faire et que ce retour à la raison ne vienne pas de nos élus eux-mêmes.

pro eole | 24 avril 2010 à 09h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
scoop !

Parce que vous ne connaissiez pas ces arguments ?
On est pro éolien jusqu'à ce que l'on soit menacé directement par un projet éolien. Après, les arguments contre viennent automatiquement: c'est la vraie vie, pas l'écologie de salon.

Don quichotte | 24 avril 2010 à 09h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
non professionnels

Ce qui prouve que ces asso n'ont rien de professionnels.
Les SER, en revanche a aussi ses méthodes qui méritent d'être connues.
Attaques personnelles: les anti éolien sont des NINBY, des pro nuc, des chatelains, des ignorants,...
Dans mon village, le promoteur a lancé "grace à vous , plus jamais Tchernobyl".
Bref prendre les gens pour des imbéciles et les culpabiliser, voilà la méthode des professionnels de l'éolien .

lolita | 25 avril 2010 à 16h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Consignes secrètes ?

Les anti éoliens ont-ils besoin de consignes ? le bon sens et la compassion suffisent pour comprendre pourquoi ils n'ont pas envie de vivre à l'ombre de ces machines.

Don quichotte | 25 avril 2010 à 21h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Consignes secrètes ?

Mais, Don Quichotte, consigne il y a, c'est indéniable.
Les anti éoliens en ont-ils besoin ou pas ?
Si oui, comme le pense leur chef, c'est donc qu'ils manquent de bon sens
Si non, comme vous le pensez ... changer de chef.

pro eole | 26 avril 2010 à 10h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:non professionnels

Ca c'est sûr, c'est pas des "pros" les anti éoliens.

Rien que de critiquer l'adversaire une fois qu'on a été pris la main dans le sac, c'est pas pro.

pro eole | 26 avril 2010 à 10h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:scoop !

"Les arguments contre viennent automatiquement"

Oui, par mail.

pro eole | 26 avril 2010 à 10h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:non professionnels

Non je ne suis pas un pro,mais un besogneux de la lutte anti éolienne,et cela jusqu'à ce que mon corps me le permette.

kyrnos 43 | 26 avril 2010 à 18h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:choqué

Tiens le pote à pro éole!Je l'avais loupé celui là! En a-t-il au moins une à portée de vue pour se mêler de ça;moi j'en ai 26,qui dit mieux?Ca vous situe un peu l'endroit?Et des réacteurs nucléaires,il y en a environ 500 déclarés dans le monde,dont 50 environ en France,alors?Vu les antécédents du volcan islandais,je ne vois pas comment,en cas de catastrophe,nous échapperions,par miracle,au NUAGE!COUVRONS CROUVRONS COUVRONS COUVRONS COUVRONS LA PLANETE D'EOLIENNES POUR SOUFFLER LE NUAGE !!!!!!!!!!!!

kyrnos 43 | 26 avril 2010 à 18h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Une guerre de religion

C'est fabuleux ! On est anti-éolien, on est pro-éolien.
Comme on est pour l'OM ou l'OL, cato ou protestant, etc.. L'énergie ce n'est pas du subjectif, ce n'est pas "je crois". C'est comment faire pour assurer durablement des productions d'énergie dont l'électricité, pour qu'on vive mieux (?) que "jadis"...
Pourquoi pas l'éolien si le bilan des 7 milliards de kwh produits en 2009 prouvent qu'on a fermé (ou non utilisé) un certain nombre de centrales thermiques.
Alors on demande des chiffres précis et à partir de ces chiffres on n'a plus à croire mais seulement à constater.
Par exemple, en décembre et janvier, moments des pics de consommation, l'éolien a apporté X kwh sur le réseau, ce qui a permis de ne pas mettre en route la centrale Y "dire son nom" ou de ne pas importer X kwh des centrales thermiques allemandes.
Nous dire la place de la production éolienne dans la programmation des dispatching pour le lendemain et les jours suivants. Combien de MWh éoliens sont-ils inclus dans la programmation ? L'apport prévu (s'il existe) a-t-il correspondu à l'attente ?
A partir de ce minimum d'informations on n'a plus à croire ou ne pas croire, on fait un constat :
- l'éolien c'est positif et à développer
- l'éolien c'est du vent

micocharly | 26 avril 2010 à 20h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Chiche !

Ceux qui s'offusquent de ces dispositions proposées par la FED n'ont jamais du prendre part au moindre combat pour leurs idées.
Ils font hélas partie des millions de nos concitoyens résignés à suivre tous les mots d'ordre pour autant qu'ils bénéficient du label "politiquement correct".
Quand les écologistes auront le courage de regarder en face les 12 (au moins) raisons qui démontrent que les éoliennnes sont indiscutablement anti-écologiques, ils pourront alors ferailler pour les défendre à bon escient. Le défi est lancé.

Vigilance Environnement | 26 avril 2010 à 22h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Chiche !

Faudrait commencer par les donner, ces douze raisons.

Et bien sûr je relève le défi

pro eole | 27 avril 2010 à 11h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:choqué

Ainsi j'ai des potes.

Je croyais que j'étais tout seul.

pro eole | 27 avril 2010 à 11h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Le monde de l'éolien n'a pas d'éthique

Des promoteurs fondent leur profit sur la spoliation de notre qualité de vie, et de notre patrimoine à tous !

Ils exploitent le mal-être de la ruralité, les angoisses des élus face aux finances publiques et la peur des agriculteurs qui se voient crever !

Ils n'ont rien à faire des considérations environnementales : le développement durable est le terrain de leur profit et ils instrumentalisent le discours des écolos les plus niais.

Car technologiquement elles sont une absurdité ! En aucune manière un millier d'éoliennes ne saurait être comparé à une centrale nucléaire....

J'espère que ENFIN ! ENFIN ! le Gouvernement va mettre fin à ce terrorisme des promoteurs éoliens qui exploitent la niaiserie écologiste et le mal être de la ruralité.

bipbip | 29 avril 2010 à 17h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Les anti éoliens sans éthique (voir ci dessus)

Quel dommage pour les anti éoliens cette boulette. Ils étaient les "bons" contre les "méchants" promoteurs.
Voilà que tout le monde est "méchant".
Prochaine étape : vous verrez que l'éolien n'est pas si "méchant" que cela.
C'est justement parce qu'il n'est pas "méchant" qu'un certain Ollier veut lui rajouter les ICPE. Pour pouvoir dire "Bouh, les méchantes machines,laissez-nous notre nucléaire."

pro eole | 29 avril 2010 à 19h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Les anti éoliens sans éthique (voir ci dessus)

Une fois de plus n'importe quoi...Jamais l'éolien en l'état actuel des choses ne peut remplacer, hélas! le nucléaire. Le constat s'impose, c'est tout. Il n'y a ni bons ni méchants, seulement des faits, des chiffres, des constats. Le reste c'est du vent. Que les"promoteurs" cherchent à faire des sous, c'est depuis toujours, ils existent à cause de ça et pour ça, dans l'éolien comme de partout ailleurs.

micocharly | 30 avril 2010 à 15h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Les anti éoliens sans éthique (voir ci dessu

Premier constat : Que le nucléaire soit plus développé que l'éolien en France, nous sommes d'accord.
Deuxième constat : Qu'il y a des "méchants" partout, nous sommes d'accord, je viens de le dire. La boulette fait que les anti éoliens ont cessé de passer pour des "gentils".

pro eole | 30 avril 2010 à 15h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pro éoliens = le consensus

Bientôt une semaine que, répondant à la demande du site, j'ai déposé mes "éléments de langage" pro éoliens.
Toujours aucune réponse : qui ne dit mot consent.
Ces propositions font consensus, ce sont les anti éoliens qui amènent la zizanie, pas les éoliennes.
Toute réponse qui viendrait maintenant, aussi décalée dans le temps, ne ferait que conforter mon opinion.

pro eole | 30 avril 2010 à 16h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager