En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Elevages porcins : l'indignation de FNE

Agroécologie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

Suite à la confirmation de l'allègement du régime des installations classées (ICPE) applicable à certains élevages porcins, la fédération France Nature Environnement (FNE) fait part de son indignation : "demain, n'importe qui pourrait découvrir l'implantation d'un élevage de 1999 porcs près de chez soi sans aucune consultation ni du public, ni des collectivités territoriales".

L'association évoque "un dialogue environnemental foulé au pied", "une décision incompréhensible et ruineuse" qui se prend "dans l'ombre sous la pression des lobbies". La fédération met surtout en avant le paradoxe entre cette décision et les paroles du gouvernement à l'occasion des Etats généraux de la modernisation du droit de l'environnement qui prônait "un principe de progrès, excluant toute régression du niveau d'exigence de la protection de l'environnement".

FNE rappelle également que le Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (CSPRT) s'était prononcé contre cet allègement évoquant un "risque de dévoiement du régime de l'enregistrement s'il était étendu aux élevages".

Réactions3 réactions à cet article

 

Sans doute parce qu'il n'y a pas assez de ces élevages porcins en Bretagne!Maintenant que le lisier est une source d'énergie! Il faut à tout prix que ces élevages industriels se répandent dans toute la France faisant fi de la souffrance animale, de l'environnement et de la pollution des eaux et par là faisant fi de la santé des citoyens que nous sommes! C'est ainsi que la France compte rétablir la bonne qualité de ses eaux...contaminée par nitrates and C°
Honte à nos gouvernants!
Noemie

noemie | 26 juillet 2013 à 16h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'indignation ? Élément-clé du fond de commerce de FNE avec l'insatisfaction permanent, n'est-ce pas ?

Wackes Seppi | 26 juillet 2013 à 21h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

la viande est l'aliment qui a l'empreinte carbone la + élevée,il suffirait que personne ne mange de viande pour pouvoir nourrir aisément toute la planète;autrefois la viande était le plat du dimanche,et il est nocif d'en consommer autant que nous le faisons;boycottons cet aliment qui ne nous est pas indispensable du tout,et surtout soyons-en convaincu :nous n'aurons pas de carence et nous nous porterons mieux
Ainsi tous ces élevages intensifs où les animaux sont sous perfusions,bourrés d'antibiotiques et de vaccins que nous retrouvons dans notre corps fermeront !!!

montagne | 26 juillet 2013 à 23h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager