En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Agriculture : vers une stratégie européenne sur les protéines végétales ?

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Lors du Conseil agriculture du 25 février, la délégation autrichienne a présenté une proposition de stratégie européenne pour le développement de cultures de protéines végétales sur le territoire européen. Selon le compte rendu du Conseil, de nombreux Etats membres ont appuyé cette initiative qui permettrait de réduire la dépendance européenne aux importations. L'UE ne couvrirait aujourd'hui qu'un tiers de ses besoins.

L'Autriche propose notamment que cette stratégie s'inscrive dans le cadre de la réforme de la politique agricole commune (PAC), étant donné que "la culture de légumineuses et les cultures intermédiaires ont un certain nombre d'effets positifs sur l'environnement".

Réactions3 réactions à cet article

 

Le compte rendu du Conseil est ici:

http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/en/agricult/135683.pdf

Et le document autrichien ici :

http://register.consilium.europa.eu/pdf/xx/13/st06/st06245.xx13.pdf

Résumé du document: bla bla.

On prendra donc des initiatives. Pour les résultats, ne retenez pas votre souffle!

Peut-être faut-il rappeler que la Roumanie (ah! Zut! Le pays des chevaux!) fut autonome en soja avant d'entrer dans l'Union européenne. Il y est entré et a dû abandonner les variétés GM. Maintenant elle fait comme tout le monde en Europe: elle importe du soja et des tourteaux de soja.

Les rêveurs feraient bien de jeter un oeil sur les cas de gestion présentés dans la France agricole du 1er février dernier (pour la marge brute du soja par rapport au maïs et au tournesol) et du 15 février (pour l'introduction d'une luzerne auto-consommée dans un système fourrager).

Wackes Seppi | 26 février 2013 à 19h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et oui : la plupart de la viande européenne est nourrie en grande partie avec des protéines végétales importées et souvent OGM nourries de nombreux pesticides formellement interdits dans notre Europe "exemplaire"... les trois principaux producteurs mondiaux étant les USA, le Brésil (vive la forêt amazonienne rasée pour le papier/bullée puis cultivée soja OGM puis achevée par le bétail...) et Argentine.

... Sage initiative donc de l'Autriche que de mettre le sujet sur la table afin que ce type de constat pitoyable soit pris en compte dans la nouvelle PAC.

Lionel | 27 février 2013 à 10h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour Wackes Seppi,

Je suis très intéressé par ces documents présentés par la France. Ou puis-je les trouver ?

Sincèrement

Fat | 27 février 2013 à 11h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager