En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Eco-Emballages lance un appel à projets pour des emballages en plastique plus recyclables

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Jeudi 29 septembre 2011, Eco-Emballages annonce le lancement d'un appel à projets, doté de 750.000 euros, afin d'"agir dès la conception des emballages [plastique] pour les faire évoluer à la source". L'appel à projets s'adresse aux entreprises adhérentes d'Eco-Emballages et aux producteurs d'emballages plastique actuellement hors consignes de tri, donc autres que les bouteilles et flacons. Cet appel à projet s'inscrit dans le cadre de l'expérimentation d'élargissement du recyclage des emballages plastiques ménagers.

La date limite de candidature est fixée au 30 novembre 2011.

Le but est de "produire des recommandations sur les emballages d'un secteur et/ou proposer des prototypes d'emballage ou d'éléments d'emballages dont la recyclabilité aura été améliorée".

Trois types de projets éligibles

Trois types de projets seront prioritairement soutenus pour leur impact potentiel fort sur le recyclage : le développement d'alternatives aux emballages non-recyclables parce que complexes ou à faible rendement de recyclage, le développement d'alternatives aux emballages PVC et l'amélioration de certaines caractéristiques comme le changement des couleurs sombres qui empêchent l'identification optique de la résine ou la modification des colles ou des étiquettes pour faciliter le recyclage.

Par ailleurs, les projets devront faire preuve d'un "fort potentiel économique et environnemental", avec des perspectives de mise sur le marché dans un délai de 18 mois à 2 ans. Ils pourront être financés à hauteur de 50% des dépenses éligibles (par exemple, les coûts de développement, de tests de recyclage ou d'une étude environnementale).

"Le taux de recyclage des bouteilles et flacons en plastique est de 51% [et] si on considère l'ensemble des emballages ménagers en plastique, il est de 22,5%", rappelle l'éco-organisme, qui juge que bien que "ce taux [soit] supérieur aux objectifs imposés par la réglementation européenne, on ne peut cependant s'en contenter".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager