Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les émissions mondiales de CO2 ont atteint leur plus haut niveau historique en 2021

Gouvernance  |    |  Agnès Sinaï  |  Actu-Environnement.com

Les émissions mondiales de dioxyde de carbone liées à l'énergie ont augmenté de 6 % en 2021, pour atteindre 36,3 milliards de tonnes, niveau le plus élevé jamais atteint, alors que l'économie mondiale a fortement rebondi après la crise de la Covid-19 et s'est fortement appuyée sur le charbon pour alimenter cette croissance, selon une nouvelle analyse de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) publiée le 8 mars. Le charbon a représenté plus de 40 % de la croissance globale des émissions mondiales de CO2 en 2021.

La hausse des émissions mondiales de CO2 de plus de 2 milliards de tonnes a été la plus importante de l'histoire en valeur absolue, compensant largement le déclin induit par la pandémie de l'année précédente, selon l'analyse de l'AIE. La reprise de la demande en énergie, en 2021, a été accélérée par des conditions météorologiques et des conditions du marché de l'énergie défavorables – notamment la flambée des prix du gaz naturel. Ces phénomènes ont entraîné la combustion de plus de charbon, malgré la plus forte croissance jamais enregistrée par la production d'énergie renouvelable.

L'utilisation du charbon pour la production d'électricité en 2021 a été intensifiée par les prix record du gaz naturel. Les coûts d'exploitation des centrales électriques au charbon existantes aux États-Unis et de nombreux systèmes électriques européens étaient considérablement inférieurs à ceux des centrales électriques au gaz pendant la majeure partie de l'année. Le passage du gaz au charbon a fait grimper les émissions mondiales provenant de la production d'électricité de plus de 100 millions de tonnes, notamment aux États-Unis et en Europe, où la concurrence entre les centrales brûlant ces deux combustibles est la plus tendue.

Le rebond des émissions mondiales de CO2 au-dessus des niveaux d'avant la pandémie a été largement alimenté par la Chine, où elles ont progressé de 750 millions de tonnes entre 2019 et 2021. L'Empire du milieu a été la seule grande économie à connaître une croissance économique en 2020 et en 2021. Les émissions de CO2 en Inde ont également rebondi en 2021, pour dépasser leurs niveaux de 2019.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

next3, onduleur-chargeur intelligent 16 kW pour l'autarcie énergétique Studer Innotec SA