En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Marché du carbone : plus de 10 millions de tonnes échangées sur Bluenext Spot CER

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
BlueNext, bourse internationale de l'environnement détenue à 60% par NYSE Euronext et 40%, par la Caisse des Dépôts, a annoncé le 3 février un total de 10.154.000 tonnes échangées sur BlueNext Spot CER (BNS CER), lancé en août 2008.

Un CER (Certified Emission Reduction) ou URCE (en français) est une Unité de Réduction d'Emissions certifiée par des experts nommés par les Nations Unies. Ces CER sont issus de projets liés au MDP (Mécanisme pour un Développement Propre).

Une étape importante a été franchie, a déclaré Jean-Pierre Hort, Directeur Général Délégué de BlueNext. Depuis son lancement en août 2008, les volumes traités sur BlueNext Spot CER n'ont cessé d'augmenter. Ils ont été multipliés par plus de 3.5 entre les mois de novembre 2008 et janvier 2009. Les mois à venir devraient confirmer cette tendance positive, a ajouté M. Hort.

Rappelons que le Mécanisme de Développement Propre (MDP) est un mécanisme du Protocole de Kyoto, qui incite les pays industrialisés à réaliser des projets permettant de réduire, voire d'éviter ou de stocker les émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement. En contrepartie, ils reçoivent des crédits d'émissions qui peuvent être utilisés pour atteindre leurs propres objectifs d'émissions. 850 projets de MDP ont été validés fin 2007 dont plus de 500 ont été développés en Asie principalement en Inde et en Chine. 300 ont été enregistrés en Amérique centrale et latine alors que l'Afrique ne compte qu'une vingtaine projets. Selon le PNUE, l'Afrique devrait bénéficier de près de 230 projets MDP d'ici 2012 à condition que les gouvernements parviennent à un nouvel accord plus ambitieux sur le climat en 2009.

Réactions1 réaction à cet article

 
CDM forestiers

Bonjour,
il est regrettable que les crédits CDM issus de projets agro forestiers tropicaux ne soient pas éligibles sur le marché de conformité ; ils représentent pourtant le moyen le plus efficace de compenser tout en limitant la déforestation : un double dividende en quelque sorte. Savez-vous si ce type de crédit va prochain être reconnu ? Où en est la réflexion de l'UE sur l'intégration de ces crédits à son SCEQE ?

Deepok | 07 décembre 2009 à 10h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager