En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les émissions de CO2 ont atteint des niveaux records en 2006, selon l'OMM

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé le 23 novembre que la concentration de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère n'a jamais été aussi élevée en 2006. Le dernier Bulletin des gaz à effet de serre de l'OMM indique qu'entre 2005 et 2006, la moyenne mondiale de la concentration en CO2 dans l'atmosphère a augmenté de 0,53% pour atteindre 381,2 parties par millions.
La concentration en protoxyde d'azote (N2O), troisième gaz à effet de serre, s'est accrue de 0,25% entre 2005 et 2006, passant à 320 parties par milliard alors que celle de méthane (CH4) s'est stabilisée à 1.782 parties par milliard.

Selon l'OMM, l'augmentation des émissions de CO2, qui constitue près de 63% des GES, est essentiellement due à la combustion des combustibles fossiles, notamment dans les centrales à charbon. Environ un tiers des rejets de protoxyde d'azote dans l'atmosphère résulte d'activités humaines notamment l'exploitation des combustibles fossiles. La riziculture, la combustion de la biomasse, la mise en décharge et l'élevage de ruminants contribuent à environ 60% du niveau du méthane dans l'atmosphère, 40% sont dus à des processus naturels tels que ceux liés aux zones humides et aux termites.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager