En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les émissions de GES du Canada ont augmenté de 25% depuis 1990

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Selon une étude de Statistique Canada publiée hier, les émissions de gaz à effet de serre du Canada ont augmenté de 25% entre 1990 et 2005. La production et la consommation d'énergie sont de loin la plus importante source d'émissions de GES au Canada, ayant représenté plus de 80 % des émissions en 2005. La production d'énergie destinée à l'exportation a particulièrement augmenté en raison de la montée en flèche de la demande mondiale d'énergie depuis 1990 et les émissions qui en découlent également : + 146 %. L'exploitation des sables bitumineux est un des secteurs qui a connu un développement extrêmement rapide au cours de la dernière décennie et cette tendance ne risque pas de ralentir puisqu'en 2008, les producteurs ont l'intention d'investir 19,7 milliards de dollars dans les sables bitumineux, soit plus que les 19,6 milliards de dollars d'investissement prévus pour l'ensemble du secteur de la fabrication.
Cependant, au cours de la même période, la quantité de GES émis par unité d'activité économique a fléchi de 18 %, alors que la population du pays a augmenté de 17 % et l'utilisation d'énergie, de 23 %. Néanmoins, les émissions de GES par habitant au Canada sont comparables à celles des États-Unis (24,4 tonnes) et sont nettement plus élevées que celles de l'Allemagne (12,1 tonnes), du Royaume-Uni (10,9 tonnes), du Japon (10,6 tonnes) et de la France (9,2 tonnes).

Engagé à réduire de 5% ces émissions de GES d'ici à 2012 par rapport à 1990 dans le cadre du protocole de Kyoto, le Canada semble mal parti pour atteindre cet objectif. Selon l'AFP, l'actuel gouvernement conservateur estime qu'il est impossible de tenir cet engagement.
Le Canada s'est d'ailleurs fixé un nouvel objectif : réduire les émissions de 20% d'ici 2020 par rapport aux niveaux de 2006 et de 60 % à 70 % d'ici 2050.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager