En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La France a émis 527 millions de tonnes équivalent CO2 en 2008

Gouvernance  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Selon les dernières statistiques réunies par le Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer (MEEDDM), la France a diminué de 0,6% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2008 par rapport à 2007.

527 millions de tonnes équivalent CO2 ont ainsi été rejetées dans l'atmosphère par les transports (135 Mteq CO2), le résidentiel tertiaire (89 Mteq CO2), l'industrie manufacturière (146 Mteq CO2), les industries de l'énergie (78 Mteq CO2), l'agriculture (119 Mteq CO2) et le traitement des déchets (13 Mteq CO2). La principale baisse des émissions entre 2007 et 2008 (-6.3 Mteq CO2) est observée dans le secteur des transports. Elle est attribuable au transport routier. ''La hausse du prix des carburants explique en partie cette baisse relativement importante. On observe une diminution des kilométrages totaux parcourus entre 2007 et 2008 pour revenir au niveau de 2006'', analyse le ministère.

Les émissions du secteur résidentiel/tertiaire et du secteur agricole sont en revanche en hausse (à rigueur climatique constante) pour cause d'augmentation du nombre de logement et d'une hausse de 9% de l'azote apporté aux cultures sous forme d'engrais suite notamment à la suppression de la jachère obligatoire.

Respect du protocole de Kyoto

Dans le cadre du protocole de Kyoto, la France a pour objectif la stabilisation de ses émissions de GES au niveau de 1990 soit à 563,9 Mteq CO2. L'inventaire 2008 place la France à –6,4 % par rapport aux émissions de 1990. ''Avec cette nouvelle diminution des émissions de gaz à effet de serre de la France, nous atteignons un plus bas niveau historique depuis 1990 et nous respectons toujours nos engagements pris dans le cadre du protocole de Kyoto'', s'est félicité Jean-Louis Borloo.

Réactions4 réactions à cet article

 
Pas de quoi frimer...

Etonnant ces chiffres, on est bien loin de 0 Mteq CO2! l'agriculture a rejeté 119 Mteq CO2, comment est ce possible? lorsqu'une plante pousse, elle absorbe du CO2. Les agriculteurs alors non seulement gaspillent des quantités d'eau hallucinantes, polluent les rivières et les nappes avec les pesticides et maintenant ils rejettent autant de CO2 que les transports??? je souhaiterais vraiment une explication pour ce chiffre.

arthur duchemin | 04 février 2010 à 09h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
GES

J'aurais aimé une comparaison avec nos voisins européens.
Merci

RAFFIN CALLOT | 04 février 2010 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
erreur de calcul ou manipulation

Si on additionne les chiffres avancés par secteur on totalise 580 Meq CO2 et non pas 527 ! Du coup on est en dessus des objectifs Kyoto! Erreur (et c'est pas pro du tout et en plus ça discrédite les journalistes)ou manipulation (et c'est grave)?

alarou | 04 février 2010 à 10h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
compter aussi les importations agroalimentaires

La France peut émettre moins de GES MAIS importer plus de produits (tel le soja ou la viande, ou l'automobile dont la production délocalisée est fortement émetrice de GES dans ces pays.
Externaliser la production de GES peut donc être une astuce subtile pour maquiller les résultats.

brezoneg | 07 février 2010 à 13h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager