En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Flexibilités locales  : Enedis ouvre deux nouvelles zones dans la Somme et dans les Landes

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis ouvre deux nouvelles zones dans lesquelles les acteurs du marché pourront proposer des flexibilités locales. Ces zones se situent dans les départements de la Somme et des Landes, et pourront faire l'objet d'un appel d'offres en 2021. « Grâce aux flexibilités, il s'agit, dans ces deux zones, de faciliter et d'accélérer le raccordement d'énergies renouvelables au réseau de distribution, en augmentant les capacités d'accueil des postes sources existants. Objectif : aider les territoires et les producteurs concernés à atteindre plus rapidement leurs cibles de déploiement d'énergies renouvelables », explique Enedis.

Fin 2019, le gestionnaire de réseau a procédé à un recensement d'intérêt afin d'identifier des zones où des flexibilités pourraient être mises au service du réseau de distribution par des acteurs privés. L'objectif est de mobiliser des solutions de flexibilité locale afin de réduire les congestions de réseau et d'éviter ou de retarder des investissements.

En juin dernier, un premier appel d'offres a été lancé sur cinq zones d'opportunités dans le Nord, le Morbihan, le Gard, la Côte d'Azur et à Paris.

Réactions1 réaction à cet article

 

Il va falloir traduire -en bon français -le charabia d'Enedis. C'est quoi les flexibilités ? Des générateurs solaires , éoliens ..? Et les capacités d'accueil (sic) des postes sources, s'agit-il tout simplement d'ajouter de nouvelles cellules dans ces postes ?Ce qui évidemment réduirait les investissements d'Enedis, c'est la solution d'avenir pour l'électricité :produire en local et consommer en local ;les lignes 400 KV ,double ou triple, n'auront plus grand avenir.

Darwin | 24 juillet 2020 à 10h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager