En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

PPE : les filières d'électricité renouvelable se rapprochent des objectifs nationaux pour 2018

Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com
PPE : les filières d'électricité renouvelable se rapprochent des objectifs nationaux pour 2018

Les objectifs nationaux 2018 pour l'électricité renouvelable, inscrits dans la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), sont atteints à 94% fin 2017, souligne le panorama de l'électricité renouvelable en 2017, publié par les gestionnaires de réseau RTE et Enedis, l'Association des distributeurs d'électricité en France (ADEeF) et le Syndicat des énergies renouvelables (SER).

"La puissance du parc de production d'électricité renouvelable en France métropolitaine s'élève à 48.685 MW, précise le document. (…) Au total, sur les douze derniers mois, 2.763 MW de capacité renouvelable ont été raccordés, soit le plus important volume jamais installé en une année."

L'atteinte des objectifs PPE par filière

Alors que le gouvernement planche sur la révision de la PPE, le panorama donne des indications sur l'atteinte des objectifs fixés dans la première PPE pour 2018. "Le cumul de la puissance installée se situe à 94% de l'objectif de 51,7 GW fixé à l'horizon 2018 dans le décret PPE." L'hydroélectricité, qui a de très faibles objectifs de développement, dépasse celui de 2018 (101%) et a quasiment rempli celui de 2023 (98,8%). Pour la production d'électricité à partir de bois énergie, l'objectif 2018 est également dépassé (110,4%). "L'objectif fixé à l'horizon 2023 (scénario bas) pour les installations de production d'électricité fonctionnant à partir de bois énergie est atteint à 75,5%".

L'éolien terrestre remplit son objectif 2018 à 88%, avec 1.787 MW installés sur l'année 2017. Le photovoltaïque est plus à la peine avec 75% de l'objectif PPE atteints. La filière a cependant repris un rythme de développement plus rapide avec, en 2017, 887 MW raccordés, soit 54% de plus qu'en 2016 et un niveau proche de celui de 2015. Ce rythme devrait s'accroître, avec la publication récente des lauréats des appels d'offres CRE4 pour les installations au sol, sur toiture et en autoconsommation (1.450 MW annuels). Par ailleurs, "l'Etat a annoncé début décembre 2017 l'augmentation du volume annuel des appels d'offres pour le porter à 2.450 MW", rappelle le panorama.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…