En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

EnR : l'Europe en retard sur ses objectifs 2010

Selon un rapport publié jeudi par le consortium EurObserv'ER, les objectifs 2010 de la Commission européenne en termes de production d'EnR, à savoir 12% de la consommation d'énergie primaire totale, ne peuvent plus être tenus. Cap donc sur 2020 !

Energie  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
   
EnR : l'Europe en retard sur ses objectifs 2010
© PhotLook
   
Selon un rapport publié jeudi par le consortium EurObserv'ER, la part des énergies renouvelables dans la consommation totale d'énergie primaire des 27 pays membres de l'UE a enregistré une très légère hausse en 2007. Dans son édition 2008 de l'Etat des énergies renouvelables en Europe1, le consortium indique que la part de ces énergies dans la consommation totale d'énergie primaire européenne est passée de 7,1 à 7,5% entre 2006 et 2007 et la part des énergies renouvelables dans la consommation totale d'électricité a augmenté de 0,6 point en 2007 par rapport à 2006 (de 14,3 à 14,9 %).

Cette publication2 donne une présentation des capacités installées et de la production énergétique de chaque technologie énergie renouvelable pour les 27 pays membres de l'Union européenne (énergie éolienne, solaire thermique, photovoltaïque, petite hydraulique, géothermie, biomasse solide, biocarburants, biogaz, déchets urbains renouvelables, énergies des océans et centrales héliothermodynamiques). L'hydraulique constitue toujours la première source de l'électricité renouvelable (60,6% du total), mais cède du terrain par rapport à l'éolien (20,4 %), en forte progression, et à la biomasse (17 %).

L'Allemagne toujours moteur

Synthèse de l'ensemble des baromètres thématiques énergies renouvelables publiées durant l'année 2008, le rapport d'EurObserv'er reconnaît que les objectifs 2010 de la Commission européenne (12% de la consommation d'énergie primaire totale) ne peuvent plus être tenus. Il estime cependant que la tendance actuelle peut permettre d'être plus optimiste, sur le futur des énergies renouvelables dans l'Union européenne, dont l'objectif est d'atteindre 20% d'ENR en 2020. Certes, l'objectif global de la directive sur la production de l'électricité renouvelable ne sera pas atteint d'ici 2010, note le rapport. Ce résultat, que nous avions prévu au fil des années, ne peut pas être attribué à la crise financière. Il s'explique essentiellement par l'absence d'anticipation de certains pays de l'Union pour développer leurs capacités de production d'énergies renouvelables, analyse le consortium EurObserv'ER. Pour preuve : l'Allemagne est le seul de l'Union à avoir déjà atteint ses objectifs 2010 et démontre qu'il est possible d'augmenter substantiellement sa production d'énergie renouvelable par la mise en place d'une politique volontariste. L'Espagne et la Suède apportent également une contribution importante, analyse le rapport.

Objectif 2020 : un vrai défi…

Le paquet énergie climat repose sur six textes législatifs : la directive sur les énergies renouvelables, la révision du système européen des droits d'échange d'émissions, la décision relative à la répartition des efforts entre Etats-membres, le cadre législatif en matière de capture et de stockage de carbone, la directive sur la qualité des carburants et la réglementation sur les émissions de CO2 des voitures. Cet ensemble de dispositions vise à réaliser l'objectif des 3x20 d'ici à 2020 : réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre (et de 30% en cas d'accord international), porter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique européenne, et réaliser 20% d'économies d'énergie. Mais le défi est grand pour atteindre l'objectif de 20 % d'énergies renouvelables. Selon le rapport, en 2005, les renouvelables participaient à la consommation énergétique finale européenne à hauteur de 8,5 % (9,2 % en 2006) avec des variations d'un pays à l'autre, de 0 % pour Malte à 39,8 % pour la Suède. Amener ce chiffre à 20 % signifie globalement augmenter la part des renouvelables de 15% à 35%dans la production électrique, de 10% à 25% pour le chauffage, et porter la part des carburants alternatifs de 1% à 10%, commente dans la publication Christine Lins, secrétaire générale du Conseil européen pour les énergies renouvelables (EREC).

… Créateur d'emplois

Pour la première fois, la publication contient des indicateurs socio-économiques (analyse des chiffres d'affaires du secteur et des effets sur l'emploi) de la plupart des filières dans plusieurs Etats membres3. On y apprend qu'avec la biomasse, l'éolien génère de loin l'activité économique la plus importante du secteur des énergies renouvelables en Europe. En France, la filière représente 7.500 salariés qui occupent surtout des postes dans le secteur de l'installation. Concernant le photovoltaïque, en Allemagne, l'association solaire fédérale (BSW-Solar) estime que 10.000 entreprises environ opèrent dans le secteur du photovoltaïque pour un total de 41.260 emplois directs à plein-temps.
Derrière l'Allemagne et l'Espagne, le secteur français du photovoltaïque a connu l'année dernière une forte progression pour atteindre 2.110 emplois directs et un chiffre d'affaires de 430 M€. Troisième pays en termes d'emplois dans la filière solaire thermique, la France présente un chiffre d'affaires de 395 M€, et plus de 2.300 emplois directs à plein-temps.
21.000 emplois ont été identifiés par le consortium dans l'ensemble des sept pays concernés, dont 9.400 en Allemagne, 6.660 en Espagne, 3.900 en France et 1.100 en Autriche pour la filière de la petite hydraulique souvent qualifiée de traditionnelle (sites de moins de 10 MW). Ces emplois sont davantage relatifs à l'exploitation et la maintenance des centrales qu'à la production industrielle de turbines hydrauliques, analyse le rapport.
La publication traite également de la Géothermie, du Biogaz, des Agrocarburants et de la Biomasse solide. Y figure aussi l'étude de 7 régions européennes qui ont misé sur les énergies renouvelables, en créant des synergies entre industrie, recherche et formation.

1/ État des énergies renouvelables en Europe – 8e bilan EurObserv'ER – Édition 2008
2/ Le baromètre EurObserv'ER est un projet soutenu par la Commission européenne, dans le cadre du programme Énergie Intelligente-Europe de la DG TREN. Il est également soutenu par l'Ademe.
3/ Allemagne, Autriche, France, Espagne, Pologne, Pays Bas ,Slovénie

Réactions1 réaction à cet article

 
photovoltaique

bonjour

tout cecei me fait bien rire
je suis agriculteur
j'ai un projet de 1800 m2 exposés plein sud pour injecter 217440 wc
pour un montant d'1 200 000 euros
mon projet est tres bien ficelé ( au bout de trois ans )
et est rentable dès la 3 eme années
j'attends toujour la réponsse de ma banque
on s'apercoit que le sujet est tres mal maitrisé

photo | 23 février 2009 à 21h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager