Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Energie thermique des mers : partenariat entre DCNS et OTEplc

Energie  |    |  Sophie Fabrégat

La société britannique Ocean thermal energy PLC (OTEplc) et le groupe naval français DCNS ont signé un accord de partenariat en vue de développer et construire des systèmes ETM (énergie thermique des mers), qui permettent de produire à la fois de l'électricité et de l'eau désalinisée, et des systèmes SWAC (climatisation marine).

Deux projets sont déjà visés par ces sociétés. "Le premier concerne des systèmes ETM et SWAC installés à terre et destinés aux Iles Vierges américaines. Il permettra de produire de l'électricité pour les besoins du territoire et d'assurer la réfrigération de certaines infrastructures très consommatrices de climatisation", expliquent-elles dans un communiqué de presse. "Le second projet porte sur un grand système ETM flottant pour l'Asie. Les études qui ont été menées ont fait apparaître un très fort potentiel d'utilisation des systèmes ETM pour ce pays, qui a besoin de grandes quantités d'énergie propre, renouvelable et sûre".

Réactions1 réaction à cet article

 

Une bonne nouvelle que le retour de l'énergie thermique des mers! Voyez sur le site Club des Argonautes de quoi il s'agit. Le pionnier a été George Claude qui a investi dans plusieurs prototypes, le fabricant de turbine RATEAU (à gaz, a vapeur ou a eau) a crée aussi une turbine spécialement adpatée. Le plus grand des prototypes fabriquait 1200 tonnes par jour de GLACE en pleine mer: l'énergie était employée pour faire du froid et pour geler l'eau desalinisée. En résumé en exploitant la source froide que constitue l'eau de mer à grande profondeur et une eau plus chaude (soit en surface, soit beaucoup mieux réchauffée avec des capteurs solaire) on peut faire travailler une machine thermique ayant un rendement analogue au moteur a vapeur. Mais ce n'est pas tout! Cette installation produit de l'énergie électrique et comme "déchet" de l'eau douce en grande quantité! C'est assez miraculeux de pouvoir gagner sur tous les tableaux! Parce qu'au lieu de dépenser une énergie formidable pour désaliniser l'eau de mer on produit de l'énergie et de l'eau douce. Tout ça avec 1° du soleil, 2°une longue canalisation sous-marine pour chercher l'eau froide, 3°des chauffe-eaux solaires. Appliquée aux déserts côtiers ce dispositif permettrait de les mettre en valeur juste avec des énergies renouvelables.
L'application climatisation est bien plus sommaire: on va chercher l'eau froide en profondeur et on la distribue dans les locaux.

ami9327 | 13 juin 2013 à 22h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

SOFREL IoT Sensor : capteurs de température communicants LoRaWAN® LACROIX - Environment
BWT OPTIVAP, l'optimisation du traitement d'eau des chaudières vapeur BWT France