En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Energies renouvelables : 23 projets bénéficient du financement européen NER300

Energie  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Vingt trois projets innovants de démonstrateurs d'énergies renouvelables bénéficieront du programme de financement européen NER300. Ils se voient ainsi accorder 1,2 milliards d'euros dans le cadre du premier appel à projet. "Cette année, c'est Noël avant l'heure, a déclaré hier Connie Hedegaard, commissaire européenne à l'action pour le climat au sein de la Commission européenne, lors de la conférence de presse à ce sujet, le programme NER300 est un "mécanisme Robin des Bois" : les pollueurs paient pour des démonstration à grande échelle de nouvelles technologies sobres en carbone". Les projets seront co-financés avec des revenus obtenus de la vente de 200 millions de quotas d'émissions qui proviennent de la réserve destinée aux nouvelles entreprises entrant dans le système d'échange de droits d'émission de l'UE. Initialement, le programme NER300 devait également cofinancer des projets de captage et de stockage du CO2, mais toutes les candidatures de ces derniers ont finalement été retirées.

Deux projets français ont finalement été sélectionnés, selon l'AFP, sur les cinq initialement en lice : le projet VertiMED (porté par EDF Énergies Nouvelles), pour une ferme dédiée à la production d'électricité à partir d'éoliennes flottantes et le projet UPM Stracel BTL de production d'agrocarburants de deuxième génération à partir de biomasse lignocellulosique par voie thermochimique (Biomass to Liquid). Les autres projets retenus concernent la bioénergie, l'énergie solaire concentrée, la géothermique, l'énergie éolienne, l'énergie des océans et les réseaux intelligents.

Une fois en oeuvre, ces 23 projets pourraient augmenter la production annuelle d'énergie renouvelable en Europe d'environ 10 TWh, selon la Commission européenne.

Réactions1 réaction à cet article

 

Le financement par l'Europe de production d'agrocarburants est une gageure lorsqu'on connait le bilan carbone très défavorable de ces carburants. Par contre financer de l'Eolien ou du PV ou du CSP serait infiniment plus vertueux et honorable...En outre à quoi sert un biocarburant dans un véhicule 100% électrique? A RIEN

arthur duchemin | 20 décembre 2012 à 09h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…