Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Énergies renouvelables : les bons chiffres des raccordements du deuxième trimestre 2021

Les très bons chiffres du photovoltaïque se confirment au deuxième trimestre 2021. Les raccordements éoliens se redressent, sans pour autant atteindre des niveaux plus hauts. L'injection de biométhane enregistre un trimestre record.

Infographie  |  Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Le parc photovoltaïque a progressé de 654 mégawatts (MW) au deuxième trimestre, selon le tableau de bord publié par les services statistiques du ministère de la Transition écologique. Pour le deuxième trimestre consécutif, les raccordements affichent des volumes exceptionnels : au premier trimestre, 713 MW avait déjà été raccordés (un volume revu à la hausse par rapport à la première estimation de 546 MW). Au total, 1 367 MW ont été installés au cours des six premiers mois de 2021, soit 16 % de plus que les 1 179 MW installés sur l'ensemble de 2020 qui constituait déjà une année record. Plus de 8,5 GW de projets sont en cours d'instruction.

Durant le deuxième trimestre 2021, 186 MW d'éolien supplémentaires ont été raccordés, soit 29 % de plus par rapport à la même période en 2020. À noter que les chiffres du premier trimestre ont été revus à la hausse : 314 MW installés, au lieu de 210 MW en première estimation. Plus de 14 gigawatts (GW) de projets sont en cours d'instruction, dont 4 GW d'éolien offshore.

La capacité du parc de production de biométhane a progressé de 16,8 % avec l'ajout de 735 gigawattheures (GWh) générés dans 48 installations. Ces volumes sont très supérieurs à ceux enregistrés un an auparavant : 1 057 GWh ont été installés au premier semestre 2021, pour 497 GWh en 2020. Plus de mille projets se trouvent encore en file d'attente (21,4 térawattheures).

Le parc de production de biogaz compte deux installations supplémentaires au deuxième trimestre 2021, représentant 2 MW de capacité. Ces chiffres sont en recul par rapport à ceux du deuxième trimestre 2020 (5 MW raccordés). Quelque 35 MW de projets sont en file d'attente.

Réactions3 réactions à cet article

 

Chiffres en amélioration ,mais insuffisants pour rattraper notre retard avec l'Allemagne qui ,depuis des années ,raccorde 400 MW de solaire par mois et 250 MW d'éolien,l'écart s'accroit même.

Darwin | 15 septembre 2021 à 10h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour le peu installé, l'éolien en mer est impressionnant,normal rien que brise de terre et brise de mer, il y a quasiment aucun moment ou le vent s'arrête.
Perso je suis un peu tenté d'installer soit les panneaux solaires ou une éolienne, je suis dans un couloir de vent. et pour le soleil pas plein sud, monter un truc genre cartport plein sud me tente.

pemmore | 15 septembre 2021 à 14h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Eolien... 18 GW installés (sur un total de 130 GW), soit quasi 20 réacteurs. 20 TWh produits (sur un total de 450 TWh), soit... environ 2 réacteurs. Trouvez l'erreur...
Et l'oubli (mais en est-ce un) de l'hydraulique, qui montrerait tellement l'ineptie des autres...
Et ce qu'on appelle "renouvelable" ne l'est pas, le recyclage des machines et la remise en état des terrains ne sont pas budgétés.
Arrêtez de clamer la montée des intermittentes, ne parlez que des décarbonées, parce que c'est uniquement de ça dont on a urgemment besoin !

dmg | 15 septembre 2021 à 17h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager