Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Électricité renouvelable : plus de 2 GW installés en 2020

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

« Sur le dernier trimestre 2020, 637 MW de nouvelles installations ont été raccordés aux réseaux d'électricité métropolitains, dont 366 MW pour l'éolien et 183 MW pour le solaire photovoltaïque », indique le panorama de l'électricité renouvelable, publié par le syndicat des énergies renouvelables et les gestionnaires de réseau RTE, Enedis et l'Adeef. Au total, plus de 2 GW de capacité de production d'électricité renouvelable ont été installés en 2020.

Le parc éolien a augmenté de 1 105 MW, pour atteindre 17 616 MW au 31 décembre 2020. La programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) cible 24 100 MW fin 2023, « ce qui supposera le raccordement en moyenne de 2 200 MW/an sur les trois prochaines années », souligne le panorama.

Le parc photovoltaïque a atteint 10 387 MW fin 2020, avec 820 MW raccordés dans l'année. Il devra quasiment doubler d'ici trois ans pour atteindre l'objectif de la PPE (20 100 MW), « ce qui supposera le raccordement en moyenne de 3 300 MW/an sur les trois prochaines années ».

La production renouvelable (120,7 TWh) a couvert 26,9 % de la consommation d'électricité métropolitaine, indique le panorama. « Une progression de près de quatre points par rapport à l'année précédente (23,1 %) qui s'explique par une production renouvelable historique de 120,7 TWh (hausse de 10,4 % par rapport à 2019) et par une baisse de la consommation du fait de la situation sanitaire ». Le parc hydroélectrique représente la moitié de cette production (60,8 TWh), le parc éolien a produit 39,7 TWh et le parc solaire 12,6 TWh.

Réactions1 réaction à cet article

 

2 GW installés qui auront produit entre plus de 1.5 GW et quasi rien, de façon erratique, avec un rendement moyen de 25% pour l'éolien et 12% pour le PV. Au bilan, ces intermittentes auront coûté aux Français cette année 2 milliards d'euros du fait de coûts d'achat garantis faramineux. 2 milliards pas perdus pour tout le monde. Il serait bien d'arrêter de faire de la pub sur cette gabegie. Et d'annoncer naïvement que ça va encore nettement empirer.

dmg | 24 février 2021 à 10h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager