En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Cinquante-cinq entreprises s'engagent à utiliser plus de plastique recyclé

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°390 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°390
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Ce lundi 2 juillet, une cinquantaine d'entreprises et des fédérations professionnelles issues de trois secteurs grands consommateurs de plastique ont annoncé des engagements volontaires en faveur de l'intégration de plastique recyclé. Ces annonces s'inscrivent dans le cadre de la Feuille de route pour l'économie circulaire (Frec) publiée le 23 avril dernier. Celle-ci prévoit que les professionnels s'engagent sur des volumes d'intégration de plastique recyclé par résine (polystyrène, polyéthylène, polypropylène, polychlorure de vinyle) et pour quatre secteurs (emballage, bâtiment, automobile, et équipements électroniques et électriques).

Doublement du taux d'incorporation

Les annonces des industriels sont doubles, expliquent les ministères de la Transition écologique et de l'Economie. Ils s'engagent tout d'abord à augmenter de 275.000 tonnes, d'ici 2025, le volume de matière plastique recyclée (MPR) incorporé dans leurs produits. "Ce chiffre constitue un doublement du taux actuel d'incorporation de matières premières issues du recyclage dans les produits fabriqués", commentent les deux ministères. Le secteur de l'emballage s'engage à intégrer 188.000 tonnes de MPR supplémentaires, le secteur du bâtiment se fixe pour objectif 75.000 tonnes et le secteur de l'automobile 12.000 tonnes. "[Le secteur] de l'emballage, premier utilisateur de matières plastique, s'engage le plus fortement sous l'impulsion de grands groupes : Danone, Nestlé ou Coca-Cola, Auchan, Carrefour, notamment".

Les entreprises prendront aussi des mesures en matière d'éco-conception, de collecte et de recyclage. La collecte doit notamment progresser de 25.000 tonnes à l'horizon 2025.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…