En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Engie inaugure la première centrale française de géothermie marine à Marseille

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

C'est une première en France, une centrale de géothermie marine est implantée sur le port de Marseille. Le groupe Engie l'a inaugurée le 17 octobre.

Cette centrale, baptisée "Thassalia", alimentera en eau chaude et en eau froide près de 500.000 m2 de bâtiments (dont des bureaux, des logements, un hôtel et un centre commercial) du quartier Euroméditerranée à Marseille d'ici 2020. "Les bâtiments raccordés aujourd'hui sont les bâtiments des Docks (Constructa), le Calypso et l'Hermione (Euromedcenter) et le Golden Tulip. Viendront ensuite les tours Constructa dont la Marseillaise, le Floreal (Euromedcenter), le Castel et la zone du Parc Habité d'Arenc dont Nexity sera le premier client", a précisé Engie dans un communiqué. La centrale devrait également permettre de réduire de 70% les émissions de gaz à effet de serre, selon le groupe.

Comment fonctionne-t-elle ? L'installation puise d'abord de l'eau de mer à sept mètres de profondeur dans le port de Marseille. Cette eau de mer, à environ 14 degrés l'hiver et 22 degrés l'été, alimente des échangeurs thermiques reliés aux thermofrigopompes (TFP) et directement les groupes froids, apportant des calories pour chauffer quand il fait froid et des frigories pour rafraîchir lorsqu'il fait chaud. Des chaudières gaz d'appoint/secours complètent l'installation "afin de garantir une continuité de service en toute circonstance". L'énergie est ensuite acheminée vers les bâtiments raccordés au réseau pour les chauffer ou les climatiser. Sa puissance installée est de 19 mégawatts (MW) froids et 19 MW chauds.

Cette centrale géothermique a représenté un investissement total de 35 millions d'euros, dont près de 7 millions de subventions publiques (Ademe, Fonds européen de développement régional, ville de Marseille, conseil général, conseil régional, Marseille-Provence-Métropole).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…