En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le pré-enregistrement des substances chimiques en Europe se poursuit

Risques  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Depuis le 1er juin 2008 et l'entrée en application du règlement européen REACH (réglementation sur l'enregistrement, l'autorisation et la restriction des produits chimiques), toutes les substances chimiques mises sur le marché de l'Union européenne avant le 19 septembre 1981 doivent faire l'objet d'un pré-enregistrement auprès de l'agence européenne des produits chimiques.

Les fabricants et importateurs doivent communiquer avant le 1er décembre prochain à l'agence européenne des informations relatives à la substance, notamment la quantité produite ou importée. Deux options se présenteront aux retardataires : soit enregistrer immédiatement dès le 2 décembre les substances chimiques, soit être contraint de suspendre la production, l'utilisation et la mise sur le marché de la substance, celle-ci étant alors immédiatement interdite de marché. Rappelons qu'un enregistrement immédiat d'une substance suppose pour les industriels de disposer d'un dossier complet d'enregistrement et d'assumer seuls la charge financière de la réalisation des tests.

Selon l'Union des Industries Chimiques (UIC), le taux d'enregistrement progresse : la moyenne des inscriptions hebdomadaires auprès de l'Agence est passée de 600 en août à 800 en septembre. En ce qui concerne la France, on note 1.258 entreprises enregistrées sur les 5.400 concernés pour 17.691 substances alors qu'en septembre dernier seules 734 entreprises avaient fait la démarche. Le directeur général de l'UIC Jean Pelin se veut confiant : la progression du nombre d'inscriptions auprès de l'Agence est très encourageante.
Néanmoins, l'UIC prévient qu'il ne reste que 41 jours avant la fin des pré-enregistrements et craint un engouement au cours des derniers jours qui risque d'allonger les délais de réponse.

Réactions1 réaction à cet article

 
Bravo!

Enfin!cela fait longtemps que j'attendais cela, sachant que les effets sur la santé d'environ 90% des produits chimiques utilisés dans l'industrie ne sont pas réellement connus ou étudiés.. une nouvelle ère commence!

dodo34 | 23 octobre 2008 à 09h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…