En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Suez Environnement fait son entrée en bourse

Dans le cadre de la fusion GDF - Suez, l'entrée en bourse de Suez Environnement a été décidée. La première cotation, qui aura lieu demain, devrait se situer entre 14 et 20 €. L'entreprise en a profité pour présenter son nouveau logo.

Gouvernance  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com
Demain, deux nouvelles entreprises vont faire leur entrée en bourse : GDF-Suez et Suez environnement, déclarait Gérard Mestrallet, président de Suez environnement, lors d'une conférence de presse organisée le 21 juillet pour présenter la nouvelle identité de l'entreprise.
En effet, dans le cadre de la fusion entre Suez et GDF, approuvée par les actionnaires mercredi, l'entrée en bourse de Suez environnement, le pôle eau et déchets de Suez, a été décidée. Le titre fera ses premiers pas sur les marchés français et bruxellois mardi 22 juillet, avec un prix d'introduction situé entre 14 et 20 euros par action, selon son directeur général, Jean-Louis Chaussade, qui s'est déclaré très confiant, à la veille de la première cotation. Le cours de référence du titre Suez environnement devrait être annoncé lundi après la clôture du marché par NYSE Euronext.

Confiance à la veille de l'introduction en bourse

Nous aurons le meilleur des deux mondes : d'un côté une reconnaissance et une visibilité extraordinaires données par le marché mais en même temps nous restons membres du groupe GDF Suez, avec un actionnariat disparate. C'est très enthousiasmant mais en même temps très exigeant.
35% du capital de Suez Environnement restera entre les mains de GDF Suez. Le Groupe Bruxelles Lambert, Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), Areva, CNP et Sofina détiendront environ 12 % des titres selon un pacte d'actionnaires conclu pour une durée de 5 ans. 2 % des titres seront aux mains des salariés. Enfin, 51 % des actions passeront aux mains du public.
Nous distribuons aux 400.000 actionnaires de Suez des actions de Suez environnement. Les actionnaires de Suez qui avaient un titre Suez vont se retrouver avec un titre Suez et des titres Suez Environnement, exactement un pour quatre. 65 % des 490 millions d'actions de Suez Environnement doivent ainsi être distribués aux actionnaires de Suez dans le cadre de sa fusion avec GDF.
Interrogé sur les risques liés à l'état actuel des marchés financiers, le directeur général de Suez Environnement s'est déclaré confiant : nous sommes portés par des marchés qui sont sur le long terme en croissance. Nous ne demandons pas d'argent au marché. (…) La structure financière de Suez Environnement est extrêmement solide, nous n'envisageons pas d'avoir recours au marché et nous ne pensons pas en avoir besoin dans les années qui viennent.
Le CAC 40 ? Nous ferons tout pour être au CAC 40 mais ce n'est pas à nous de décider.

« Etre demain le grand leader mondial de l'eau et des déchets »

L'entreprise, qui a affiché un chiffre d'affaires de 12 milliards d'euros en 2007 compte 62.000 collaborateurs à travers le monde. Son activité repose sur deux pôles : la gestion des déchets et de l'eau. Suez Environnement est déjà un leader mondial. L'ambition, c'est de continuer à l'être mais aussi de grandir et de grossir face à des besoins qui sont considérables. L'ambition est d'être demain le grand leader mondial de l'eau et des déchets, a déclaré Jean-Louis Chaussade. Nous savons que le XXIè siècle sera différent du XXè siècle avec l'augmentation de la population, le réchauffement climatique, la limite des ressources… Suez Environnement est un des acteurs majeurs de ce que sera la nouvelle économie du XXIè siècle. Outre notre métier, ce qui va être fondamental, c'est de réconcilier les hommes et la planète.
Nos succès récents en Europe, mais aussi en Chine et au Moyen-Orient nous encouragent à conquérir de nouvelles positions
, a expliqué Gérard Mestrallet. Notre monde change, nos métiers sont au cœur des enjeux qui se dessinent. Nous entrons dans une ère de la rareté. Il faut inventer une nouvelle croissance écologique. Nos métiers seront au cœur de cette nouvelle économie.
L'entreprise entend consolider et renforcer ses positions en Europe de l'Ouest, développer des places fortes aux Etats-Unis, en Chine et en Australie et s'ouvrir à l'Europe centrale, le bassin méditerranéen et les pays du Golfe.

Une ambition marquée par la naissance d'un nouveau logo

A l'occasion de son entrée en bourse, l'entreprise a dévoilé son nouveau logo : trois disques de tailles et de couleurs différentes, imbriqués les uns aux autres, qui symbolisent la force développée par la combinaison et l'intégration des entités qui composent Suez Environnement, mais aussi l'optimisme de l'entreprise.

Réactions1 réaction à cet article

 
encore ce CAC 40!

les vrais enjeux environnementaux sont encore détournés pour faire amasser aux plus opportunistes de la bourse toujours plus de pépete!priorité toujours plus capitaliste...

kikaji? | 25 juillet 2008 à 13h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…