Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les Entreprises du Médicament s'engagent au Grenelle de l'Environnement

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Les Entreprises du Médicament ont participé au groupe Santé environnement (G3) du Grenelle de l'Environnement. La question des rejets des médicaments dans l'environnement et des conséquences sur nos organismes, les espèces, les écosystèmes et la biodiversité, a été largement débattu, a indiqué le Leem, organisation professionnelle des Entreprises du Médicament dans un communiqué. C'est un enjeu tout à fait important et qui suscite une inquiétude croissante, dans nos pays comme dans les pays en développement, en égard aux quantités en progression et à la nature des molécules véhiculées par les eaux. Il y a là un défi de santé publique et de responsabilité collective pour la filière, les patients et tous les acteurs, a déclaré le Leem.

Un texte de compromis a ainsi été adopté dans le cadre du groupe de travail et inséré dans le rapport final. D'après le communiqué, l'industrie s'est engagée à faire avancer 10 axes de travail pour faire de l'environnement un volet essentiel de sa démarche de responsabilité sociétale. Les 10 axes sont notamment : la performance du système de récupération des médicaments non utilisés (Cyclamed), les études sur les rejets dans l'eau, la déclaration sur les profils environnementaux des médicaments, l'amélioration des dispositifs des sites industriels, particulièrement l'information, le suivi et la réduction du bilan carbone du secteur, l'éco-conception des emballages, la collaboration au sein de la filière, avec les fournisseurs et les autres acteurs de santé, la participation aux efforts sur la biodiversité, information sur les nanoparticules et les nouvelles technologies, pour bien intégrer notamment les préoccupations éthiques de la société.
Selon le communiqué, le Leem a proposé au Ministre de l'Ecologie de passer une convention de progrès pour la mise en œuvre de toutes ces avancées dans les trois ans qui viennent et d'y associer toutes les parties prenantes. Lors de la journée d'évaluation et de dialogue concernant la politique RSE du secteur pharmaceutique, le 5 décembre prochain, Dominique Mangeot, Président du Comité RSE du Leem, fera le point sur la mise en œuvre de cet engagement environnemental, suite au Grenelle, précise le Leem.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager