En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Eolien : baisse des raccordements au premier semestre 2018 par rapport à 2017

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

La puissance raccordée des nouvelles installations éoliennes, au cours du premier semestre 2018, s'élève à 400 mégawatts (MW) contre 558 MW à la même période en 2017, selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de la Transition écologique. Quarante-deux parcs ont été mis en service, précise le tableau de bord éolien du deuxième trimestre 2018, paru ce 31 août par le Service de l'observation et des statistiques du ministère. 250 MW ont été raccordés au cours du deuxième trimestre, "plus dynamique qu'en 2017 (209 MW)", souligne le ministère. En revanche, la puissance totale raccordée est en baisse de 28% au 30 juin 2018 par rapport à celle enregistrée l'an dernier.

Au total, le parc éolien atteint 14 gigawatts (GW) au 30 juin 2018. La puissance des projets en cours d'instruction s'élève à 12 GW, dont 2,3 GW correspondent à des projets avec une convention de raccordement signée.

La production éolienne atteint 14,2 térawattheures (TWh), soit 5,7% de la consommation électrique nationale, sur le premier semestre 2018. "C'est la production la plus importante constatée sur un semestre pour la filière", indique le ministère. Celle-ci s'explique notamment par des conditions météorologiques très favorables au cours du premier trimestre 2018 et, "dans une moindre mesure", par le développement du parc.

Ces premiers résultats sont provisoires et seront révisés les trimestres suivants. Fin juillet dernier, France énergie éolienne (FEE) avait annoncé 606,65 MW de nouvelles capacités raccordées au 1er semestre 2018, représentant 48 nouveaux parcs.

Réactions1 réaction à cet article

 

Un chiffre manque à notre information ,le nombre de machines .
Le lobby éolien ne tient pas à le diffuser car le public réagit à l'installation des mâts et se soucie guère des puissances annoncées.
Quant au 5,7 % de notre consommation il correspond à un semestre ,qu'en sera-t-il en hiver avec l'usage du chauffage électrique ?

sirius | 03 septembre 2018 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager