Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'éolien prend son envol en Ile-de-France

Les trois premières éoliennes franciliennes viennent d'être inaugurées à Pussay dans l'Essonne. Un symbole de taille pour le développement de cette industrie qui s'implante ainsi sur la région la plus consommatrice d'énergie électrique.

Reportage vidéo  |  Energie  |    |  Baptiste Clarke  |  Actu-Environnement.com

La région Ile-de-France dont le potentiel éolien estimé à 500 MW, va bientôt inaugurer ses trois premières éoliennes ; les premières d'un parc qui en comptera huit à cheval sur l'Essone (91) et l'Eure-et-Loir (28 – région Centre).

Multiplication des procédures administratives

L'événement est symbolique : du fait de sa densité et de son urbanisme, la région exacerbe toutes les difficultés que rencontre la filière éolienne en France. Avec la détermination de zones de développement éolien (ZDE), de schémas régionaux de développement éolien, la procédure d'obtention du permis de construire et le classement en ICPE soumise à autorisation, les procédures administratives se multiplient et ralentissent d'autant la mise en œuvre opérationnelle des parcs. Les projets peuvent désormais mettre une dizaine d'années pour aboutir…

Réactions10 réactions à cet article

 

Il est plus que temps que la région la plus consommatrice d'Energie Electrique se mette en face de ses responsabilités, à savoir qu'elle ne consomme pas plus qu'elle produit. A quand des Eoliennes dans la forêt de Fontainebleau? Seule une politique volontariste et courageuse pourra mener à cet objectif. Des mesures telles que l'obligation de couvrir tous les toits neufs de panneaux solaires, obligation d'installer des fenêtre triple vitrage, obligation de respecter la RT2012 en isolation, obligation de récupérer les eaux de pluies, etc
Les idées de manquent pas, il faut maintenant une vraie volonté politique pour les mettre en place.

arthur duchemin | 06 juin 2011 à 10h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

On peut s'interroger sur l'efficacité des vents en Ile de France;
par contre on peut ne pas s'interroger sur les aspects spéculatifs de ces installations .
AVANT de consteller les sites de ces machines il faudrait prendre les mesures strictes d'économie de l'énergie électrique qui s'imposent : la capitale semble un exemple fâcheux de gabegie totale dans ce secteur.

nature | 06 juin 2011 à 16h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Grand bien en fasse pour les franciliens... Du moment que l’on arrête de saccager nos montagnes et notre littoral avec ces moulinettes disgracieuses et dispendieuses comme cela a hélas déjà été fait.
Je persiste à dire que cette « solution » tient de la masturbation de neurones, et n’est bénéfique qu’au compte en banque de leurs promoteurs.
D’autre solution, moins destructrice de notre patrimoine paysager existent, mais semblent moins intéresser les promoteurs...
La meilleure des énergies est celle que l’on ne dépense pas, parait-il, alors, qu’attend-on ?

Tireman | 07 juin 2011 à 09h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
''...les procédures administratives se multiplient et ralentissent d'autant la mise en œuvre opérationnelle des parcs.''
Pourquoi tant de paperasse répétitive ?
JL.Bal le disait dans l'interview, dans ces procédures empiles, on fait plusieurs fois la MÊME CHOSE !! A quoi bon? ça ne garantit rien de plus si ce n'est un retard certain ! Histoire d'enquiquiner le monde !
Il ne s'agit pas de faire n'importe quoi, il faut analyser l'adéquation, faire une étude sérieuse de ressource de vent et d'implantation paysager, -par exemple le long d'axes, autoroutes, chemin de fer, etc...où les éoliennes ne gênent en rien le look ou le décors-, mais pas N fois les mêmes démarches juste pour alimenter des administrations qui en sont friantes, dirait-on !
Donc, OUI à une contribution efficace EnR des énergies consommées, sans oublier que la 1ère des EnR est celle non consommée, donc OUI aussi à l'isolation soignée façon RT2012 des bâtiments nouveaux et anciens, OUi aux appareils économes et stop au gâchis !
A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91) | 09 juin 2011 à 08h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Un bel EPR ou un super phenix deux mettrait moins de temps à se monter, un bon millier de puits de gaz de schistes en plus et hop, le tour est joué ! Les enfants malades en cliniques privées juste à coté des laboratoires, et hop, de la croissance à foison pour les actionnaires retraités à Nice....
elle est pas belle la vie ?

choucroutman | 09 juin 2011 à 16h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il faut agir sur tous les fronts, faire des économies d'énergie certes. Mais il en faudra toujours, la RP avec ces millions de citoyens en à besoins alors qu'actuellement elle ne produit rien. Elle est classée bonne dernière pour tous les systèmes de production d'énergie. L'éolien est une solution parmis tant d'autre, la RP n'est pas plus mauvaise que d'autre ville d'Europe centrale en terme de vent ou de soleil.
Alors allons y installons et produisons, moi, je suis fière du projet d'éolienne sur la tour Eiffel, exemplaire et utile, j'espère qu'il y aura autant de réaction qu'en 1900 quand la dame de fer a été érigée et que tous le monde voulais la démonter!
Le côté esthétique d'une chose dépend de l'habitude que l'on a à la voir. J'habite à proximité d'une centrale thermique et les kilomètres de ligne haute tension pour desservir Paris c'est loin d'être esthétique!

Alice91 | 10 juin 2011 à 09h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Qui peut m'indiquer quelques exemples de petit éolien sur le 91 ?
Merci pour votre collaboration.

Jean | 10 juin 2011 à 12h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"La meilleure des énergies est celle que l’on ne dépense pas, parait-il, alors, qu’attend-on ?"
"Le meilleur dechet est celui qui l'on produit pas, parait il, alors qu'attend-on ?"

On attend juste de mourir parce que la meilleure vie c'est celle qu'on vit pas !

Du fromage blanc entre les oreilles et du persil dans les narines, entre deux tranches de pain, voilà le citoyen moyen... Trop drole...!

Le monde tel que les gens l'exècre aujourd'hui n'existera tout simplement plus dans moins de trois ans...

Alors il vaut mieux etre capable d'en profiter plutot que de se plaindre

à l'heure ou la France qui a des caisses vides balance quantité de bombes à 200 000 € piece sur les lybiens (bombes a vide, bombes à uranium appauvri dernière génération encore plus eficaces, rien que les tous derniers modèles !) on a plutot intérêt à se préoccuper de la peinture des éoliennes....

choucroutman | 10 juin 2011 à 18h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tous ces obstacles faits à toutes les énergies renouvelables sont une honte pour notre pays.

Pour le nucléaire l'avis des populations n'est pas nécéssaire .

Deux poids et deux mesures

Notre pays est entre les mains des NANTIS et autres chatelins

Quand j'aborde ce sujet il me prends de nausées

Don Quijoté | 13 juin 2011 à 08h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Se préoccuper de « la peinture des éoliennes » ?
Sachant qu’une éolienne ne produit que 25% du temps, et qu’à 75% les manques sont compensés par des énergies fossiles, très généreuses en CO², que proposent les aficionados du 0 nucléaire ???
Par contre, pour aller dans le sens de « choucroutman », l’argent dépensé pour satisfaire l’esprit guerrier du locataire de l’Elysée serait certes mieux utilisé pour la recherche sur la fusion nucléaire, laquelle réglerait tous les problèmes inhérents à la fission nucléaire.
Il y a aussi l’option de la géothermie à grande profondeur, dont un exemplaire produit de l’électricité à Soultz-la-Forêt.
On en entend guère parler, pourquoi ?
Ce système est pourtant nettement plus sérieux que l’éolienne question rendement…
Pas intéressant pour nos « écolo-financiers » ?
On peut se poser la question.
Enfin, c’est juste mon avis…

Tireman | 13 juin 2011 à 14h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Hydrogène : stockez l'énergie verte produite sur votre territoire VDN GROUP