Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Eolien offshore : une production massive pourra être intégrée au réseau terrestre

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°334 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°334
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Il n'y a pas d'obstacles à l'intégration d'une production éolienne offshore massive au réseau électrique terrestre. C'est la conclusion du projet de R&D Twenties, mené pendant trois ans par 26 acteurs européens de l'énergie et financé par le septième Programme-cadre de recherche et de développement technologique européen (FP7).

Selon le gestionnaire de réseau français RTE, qui participait à ce programme de recherche, cette intégration est possible grâce à un réseau offshore à courant continu. Le réseau terrestre fonctionne quant à lui en courant alternatif, des stations de conversion sont donc indispensables.

"Pour la première fois au monde, RTE a réalisé, en collaboration avec l'Ecole centrale de Lille et le G2eLab de Grenoble, un démonstrateur physique d'un réseau à courant continu avec 15km de câbles électriques, des convertisseurs de puissance, un système de protection complet avec des disjoncteurs à courant continu, et un système de contrôle centralisé pour piloter de manière coordonnée les stations de conversion", précise le communiqué de presse. L'exploitation en conditions normales et dégradées du réseau à courant continu sous-marin et la protection d'un tel réseau ont été étudiées.

Réactions2 réactions à cet article

 

Le transport d'électricité en courant continue haute tension a pour raison d'être des pertes en lignes plus faible: les pertes capacitives sont importantes en courant alternatif et elles augmentent beaucoup avec la densité de l'isolant. Donc des cables sous-marins ont nécessairement des pertes plus importantes que cables nus à la'air libre. Convertir dans les deux sens des courants haute tension alternatif/ continu est trés complexe, la technique est bien maitrisée. Le monde de l'électronique haute tension et grandes puissances est bien différent de notre électronique miniaturisée habituelle. Dans l'application eolien off shore le courant continu n'est pas obligatoire, dans la mesure ou les éoliennes ne seront qu'a quelques kilomètres des côtes. Le surcout du passage en courant continu par rapport a l'alternatif habituel est considérable, sera-t-il rentable? La rentabilite croit avec la distance, si le courant continu parcourre encore de grandes distances a Terre ça devient rentable.

ami9327 | 23 janvier 2014 à 15h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Que peut bien signifier ce titre laissant supposer que le problème d'une injection massive mais intermittente de l'électricité éolienne et photovoltaïque serait résolu??
Il semble qu'il ne soit question que de déplacer le point de conversion du courant éolien continu en courant alternatif utilisable par notre électroménager, afin de réduire les pertes liées au transport sous marin.
Le titre devrait être "vers un réseau électrique en courant continu"
et c'est le consommateur qui devra s'équiper des moyens de conversions chers et très fragiles (un des gros poste de maintenance du PV dont personne ne parle)

ITC78 | 28 janvier 2014 à 19h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Éolien-solaire : réussir la phase conception-construction de votre projet Q ENERGY France