En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Eolien offshore : Engie et EDP Renewables se portent candidats pour le site de Dunkerque

Energie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Ce lundi 6 mars, le groupe Engie et le spécialiste des énergies renouvelables EDP Renewables annoncent qu'ils se portent candidats au troisième appel d'offres pour l'implantation d'un parc éolien offshore d'une capacité comprise entre 250 et 750 mégawatts (MW) au large de Dunkerque (Nord). "Cette candidature commune en pré-qualification leur permet de poursuivre et de renforcer une collaboration durable sur ce marché stratégique qui s'appuie sur le fort potentiel éolien existant au large du littoral [français]", expliquent les deux entreprises.

En avril 2016, Ségolène Royal avait indiqué qu'une consultation entre acteurs était en cours, en vue de l'implantation d'éoliennes en mer au large de Dunkerque. En décembre, la ministre de l'Environnement avait annoncé l'ouverture du dialogue concurrentiel pour ce projet d'éoliennes en mer. Les services du ministère de l'Environnement estiment que la date prévisionnelle de mise en service du parc est 2022.

En France, Engie et EDP Renewables travaillent déjà ensemble sur différents projets d'éolien en mer : les parc du Tréport (Seine-Maritime, 500 MW) et des Iles d'Yeu et de Noirmoutier (Vendée, 500 MW), remportés en mai 2014 dans le cadre du deuxième appel d'offres éolien offshore, et la ferme pilote de Leucate (Aude) en Méditerranée (24 MW), dédiée à l'éolien flottant.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager