En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La filière éolienne a payé sa dette

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Les acteurs de l'éolien ayant bénéficié du tarif d'achat de l'électricité entre novembre 2008 et mars 2014 ont remboursé une partie des aides touchées. A la demande du Conseil d'Etat, le ministère de l'Environnement a procédé courant novembre 2016 à la récupération non pas de l'intégralité des aides perçues mais d'une partie seulement conformément à ce que prévoit la jurisprudence européenne. Environ 47 millions d'euros lui ont donc été restitués selon l'association Vent de colère sur les 2,5 milliards d'euros d'aides versées sur la période. Un ordre de grandeur confirmé par les deux fédérations éoliennes que sont le Syndicat des énergies renouvelables et France énergie éolienne.

Ce calcul représente les intérêts qu'auraient dû payer ces sociétés si elles avaient dû emprunter l'argent à la banque au lieu de le toucher sous forme de subventions. Au total, 550 sociétés ont remboursé "une somme représentant 0,8% de leur chiffre d'affaires sur la période", estime Vent de colère selon les éléments transmis par le ministère. Mais l'association considère que cette exécution est "tardive et incomplète". Suite à l'annulation de l'arrêté tarifaire du 17 novembre 2008, puis une décision d'avril 2016 le Conseil d'Etat avait donné six mois au ministère pour récupérer les sommes, un délai non respecté.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…