Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le marché de l'éolien en Europe a progressé de 13,3% en 2009

Energie  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Selon le dernier baromètre du consortium EurObserv'ER, l'énergie éolienne a connu une croissance ''remarquable'' durant l'année 2009. La puissance éolienne mondiale s'établit à près de 158 GW, soit une puissance supplémentaire de l'ordre de 37 GW en 2009.

Le marché chinois est devenu en 2009 le premier marché mondial avec 13 .000 MW installés. La croissance du marché nord-américain a également été importante avec 10.000 MW installé. Quant au marché de l'Union Européenne, il a, selon EurObserv'ER bien résisté à la crise financière. Il augmente de 13,3 % en 2009 pour atteindre 9 739,1 MW (8 594,5 MW en 2008), soit un nouveau record d'installation. ''Déduit des installations mises hors service, le parc de l'Union européenne atteint donc 74 800,2 MW fin 2009'', précise EurObserv'ER.

L'Espagne et l'Allemagne ont confirmé en 2009 leur statut de place forte du marché éolien.
Le marché français de l'éolien, qualifié de moyen, a diminué de 8,6 % par rapport à 2008. ''Les objectifs de 11 500 MW (10 500 MW terrestres et 1 000 MW maritimes) du 31 décembre 2012 semblent déjà hors d'atteinte. Restent ceux du 31 décembre 2020 qui sont de 25 000 MW (19 000 MW terrestres et 6 000 MW maritimes)'', commente EurObserve'ER.

Réactions2 réactions à cet article

 
éolien pas la panacée

Heureusement la France ne s'est pas encore trop lancée dans cette arnaque.

serge23 | 05 mars 2010 à 15h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
L'éolien ! Quel bonheur ! Pour qui au fait ?

Moins il y aura d'éolien en France et mieux on se portera tous. Quelle escroquerie, et ça marche.
Il y a peu, mettre en doute les joies du paradis soviétique, c'était être "un anticommuniste primaire". Aujourd'hui mettre en doute les lendemains énergitiques éoliens qui chantent, c'est être "un anti éclologiste primaire" Forcémént puisque le vent est gratuit, ne pollue pas ou si peu et est renouvelable. Il n'y a que les primaires pour oser mettre en doute ses infinis bienfaits. cf la paradisiaque URSS.
Bravo pour les malins qui se sont engouffrés dans le créneau et qui passe à la caisse ! Dommage que ce soit avec nos sous...

Pourquoi un nombre aussi important de "mise hors service" ? Est-ce l'avant-goût de la débâcle annoncée, ou faut-il une alimentation sans fin de la machine à sous ?

micocharly | 08 mars 2010 à 10h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Collectivité, propriétaire : votre site peut-il accueillir un projet EnR ? RES