Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Quel devenir pour les éoliennes en fin de vie

Alors que les premiers parcs installés en France arrivent en fin de vie, se pose la question de la gestion des éoliennes démantelées. Réemploi, marché de seconde main et recyclage font partie des solutions développées.

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Quel devenir pour les éoliennes en fin de vie

Le projet de programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) prévoit de rendre obligatoire, d'ici 2023, le recyclage des matériaux constitutifs des éoliennes lors de leur démantèlement. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) propose également d'...

Réactions4 réactions à cet article

 

Est-il déjà prouvé que 50 000 euros, c'est assez pour 2020 ?

A-t-on une idée réaliste de la décroissance du coût de démantèlement année après année ?

Alors qu'il faudrait tenir compte de l'impact sur les coûts estimés d u clash économico-monétaire qui s'approche à grand pas, mais qu'on nous cache.

Sagecol | 15 octobre 2019 à 10h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

50000 € pour démanteler des monstres de 200 m de haut et de diamètre, on se moque... Et quid de la restauration des terrains, terres agricoles ou forêts dévastées, kilomètres de voiries construits juste pour la construction ? Article totalement lénifiant...

dmg | 15 octobre 2019 à 14h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Effectivement y'a tout comme un problème

Au prix où est le beurre, surtout t bio, seulement 50 000 …...

Actu-environnement pourrait-il l aller interroger des victimes paysannes, SVP ?

Merci

Sagecol | 15 octobre 2019 à 16h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ben pourquoi mon commentaire a-t-il été censuré?
Quand l'utopie se fracasse à la réalité, il ne reste que le mensonge, le déni et l'optimisme du désespoir que cet article retranscrit parfaitement.
Le coût de démantèlement de 50.000€ avancé ici est proprement mensonger. Le coût réel est plus proche des 650 à 850.000€ par unité.
Soit les rebuts de cette filière rempliront les décharges parce que non recyclables tant techniquement qu'économiquement et les blockhaus de béton qui leur servent de fondation pourriront les sols pendant des décennies si ce n'est des siècles, soit le coût de leur démantèlement sera payé par le contribuable et il sera considérable.

Parrhasios | 21 octobre 2019 à 09h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Systèmes de stockage d'énergie pour un rendement maximal Q ENERGY France