En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Eolien offshore : l'énergéticien Iberdrola acquiert 100 % du capital d'Ailes marines

Energie  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com
Eolien offshore : l'énergéticien Iberdrola acquiert 100 % du capital d'Ailes marines

L'énergéticien espagnol Iberdrola a racheté les 30 % de parts restantes de la société Ailes Marines à Avel Vor (groupement associant RES - Renewable Energy Systems - et Banque des Territoires – Groupe Caisse des Dépôts), il détient désormais 100% de la société de projet.

Celle-ci avait été fondée par Iberdrola et Avel Vor pour le développement, la construction et de l'exploitation du parc éolien offshore au large de Saint-Brieuc. « La construction du projet de Saint-Brieuc est prête à démarrer. (…) Notre plan industriel permettra de créer de nouvelles usines et des emplois hautement qualifiés dans le secteur des énergies renouvelables en France, a assuré Jonathan Cole, Directeur Général Monde de l'éolien en mer chez Iberdrola. Nous espérons que les dernières questions juridiques et administratives seront réglées rapidement, suite à quoi ce projet d'investissement majeur de 2,4 milliards € rentrera dans sa phase d'exécution

Réactions3 réactions à cet article

 

J'ai participé aux Grands débats et à l'Enquête publique pour le Projet de Parc éolien sur le Banc de Guérande en Baie du Pouliguen-La Baule... grande opposition et toujours des recours qui bloquent le Projet... Mais RTE a lancé ses chantiers pour l'atterrage des 2 câbles 225 000 volts sur la plage de la Courance et a travers la ville et la campagne vers le Poste Source EDF de Prinquiau... la pêche et le Tourisme est en péril sur toute la Côte Ouest de la France pour peu de production électrique vu le coût de l'installation et de la maintenance...

RAPANUI85 | 10 mars 2020 à 09h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pas d'atterrage coûteux et destructeur avec des éoliennes assez loin du rivage et productrices d'hydrogène


https://www.sydev-vendee.fr/transition-energetique/mobilite-durable/hydrogene

Sagecol | 10 mars 2020 à 10h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Rapanui85 "la pêche et le tourisme en périls", c'est vous qui le dites.
Le bétonnage des côtes pourrait aussi revendiquer les mêmes conséquences, comme la surpêche subventionnée à l'échelle Européenne, qui épuise les ressources au détriment direct de la pêche artisanale.

AU vu de ces enjeux, quelques zones en mer pour l'éolien, où d'ailleurs on va ficher la paix aux poissons et leur permettre de se reproduire un peux en paix, vont mettre ces activités en péril ?
Militez donc contre les polluants divers, plastiques, chimiques, qui sont déversés dans nos eaux, pour le combat d'associations comme Bloom contre la pêche industrielle et cynique, pour davantage de biodiversité dans les fonds marins et sur terre, là vous attirerez le touriste, durablement.

Les parcs éoliens en mer sont très efficaces, se multiplient sur la planète, peut-être c'est un complot mondial des martiens du fbi, ou peut-être que juste, ça marche.
A un moment, faut avancer, et vous ne pouvez pas retarder ad vitam aeternam la transition énergétique du fait de peurs infondées voire d'un conservatisme égoïste. Quand vos côtes seront érodées, vos vallées inondées et vos collines grillées, c'est encore vous qui pleurerez sur l'incompétence des dirigeants et appellerez à l'aide, les gens même dont vous aurez combattu les efforts.

Il est temps que l'Europe prenne les devants sur la transition énergétique, sérieusement.

krakatoe | 10 mars 2020 à 10h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager