En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Performance énergétique des entreprises : Eqinov acquiert Winergia

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Ce lundi 16 mars, Eqinov, société de services d'efficacité énergétique, a annoncé le rachat de la société de conseil en performance énergétique Winergia. Le montant de la transaction n'a pas été précisé dans le communiqué des deux sociétés. Leur rapprochement vise à créer une plateforme de services de performance énergétique pour accompagner les entreprises : identification des gisements d'économies d'énergie, financement et mise en œuvre de projets structurants...

Via cette acquisition, Winergia « apporte[ra] ses capacités d'ingénierie dans l'étude, l'amélioration et la validation de l'efficacité énergétique des bâtiments et systèmes énergétiques ». Eqinov, quant à elle, « contribuera à ces projets en transformant les "Negawatts" en euros au travers de ses services de financement et de rémunération de la flexibilité des consommations électriques ». Les deux groupes prévoient déjà d'accompagner près de 2 000 sociétés dans les secteurs de l'industrie, du transport, de la gestion de bâtiments tertiaires.

« La réduction des consommations et de l'empreinte carbone sont devenues des objectifs majeurs, qui réorientent largement les actions et les investissements des entreprises. Pour accompagner ces changements, nous devons construire des acteurs de services énergétiques innovants et à fort impact. C'est toute l'ambition de notre rapprochement avec Winergia », a déclaré Sylvain Lagarde, co-fondateur d'Eqinov.

Cette opération de rachat donne naissance à un groupe de 70 collaborateurs répartis en cinq implantations régionales. En 2019, Eqinov a enregistré un chiffre d'affaires de 45 millions d'euros.

Réactions1 réaction à cet article

 

S'agit il d’une conséquence de la baisse de la bourse ou d'une affaire sérieuse?
La déontologie aurait exigé la fermeture des bourses face à cette crise sanitaire, mais le capitalisme à outrance.
Pendant ce temps le personnel soignant (en grève) trime et se sacrifie gratuitement.

ouragan | 17 mars 2020 à 20h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager