En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Sécurité électrique : pour la première fois, un industriel fournit de la réserve primaire

Energie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

"Pour la première fois, ce 1er août 2014, un consommateur industriel a fourni de la réserve primaire à RTE contribuant ainsi à la sûreté du système électrique en France", annonce le gestionnaire du réseau dans un communiqué.

Le 1er juillet 2014, après dix huit mois de concertation, de nouvelles règles relatives aux "services système fréquence" ont été publiées. Elles visent à assurer le maintien de la fréquence, de la tension et de la stabilité du réseau électrique, en s'appuyant notamment sur des installations consommatrices d'électricité disposant de capacités de réglage. Jusque-là, seules les unités de production pouvaient participer à la constitution de la réserve primaire nécessaire au maintien de la fréquence sur le réseau électrique (50Hz), en cas de rupture de l'équilibre entre l'offre et la demande. Chaque année, RTE contractualise environ 570 MW de réserve primaire et 650 MW de réserve secondaire.

"Cette opération, effectuée par Akzo Nobel, avec l'agrégateur Energy Pool, (…) marque une nouvelle étape vers une plus grande participation des industriels au marché de l'énergie ", indique RTE. Ce site industriel a modulé le 1er août sa consommation d'électricité, à la hausse comme à la baisse, pour fournir une réserve primaire de 2MW.

"Ouverte depuis le 1er juillet, à titre expérimental, cette possibilité d'ajuster en continu sa consommation pour répondre aux écarts de fréquence sur le réseau, permet aux consommateurs industriels de disposer d'une nouvelle opportunité de revenu et d'accroître ainsi leur compétitivité. Ils seront directement rémunérés par les producteurs ou agrégateurs auxquels ils vendront leur capacité de réglage de la fréquence", explique RTE.

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour,

Quid du positionnement des centrales de groupes électrogènes de puissances < 2MW dans la réserve de puissance?

Cordialement.

KOFF | 21 août 2014 à 08h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager