En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Erosion du littoral : l'Etat fait un pas de plus vers le déplacement des activités menacées

La stratégie française de gestion du trait de côte suggère d'éviter la protection systématique du littoral et de planifier la relocalisation de certaines activités. Quant aux financements, ils doivent clairement être identifiés et rationalisés.

Risques  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 18.207.249.15
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Erosion du littoral : l'Etat fait un pas de plus vers le déplacement des activités menacées
Environnement & Technique N°368 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°368
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]
Les pouvoirs publics veulent dorénavant éviter la défense systématique du littoral contre le recul du trait de côte. Certes, toute protection des implantations humaines ne doit pas être abandonnée, mais il faut changer de paradigme et envisager progressivement une "recomposition spatiale" du littoral. L'heure est donc à l'anticipation de la relocalisation des activités, des biens et des usages. Tel est l'un des principaux axes du programme d'actions 2017-2019 de la stratégie nationale du...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 9? par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager