En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Espagne va succéder à la Suède à la tête de l'Union européenne

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
   
L'Espagne va succéder à la Suède à la tête de l'Union européenne
© http://eutrio.es
   
À compter du 1er janvier 2010, la Suède laissera la place à l'Espagne à la tête du Conseil de l'Union européenne. L'Espagne a travaillé avec la Belgique et la Hongrie en vue d'élaborer un programme conjoint pour les 18 prochains mois. Fait révélateur, les trois pays ont choisi un logo en commun pour représenter leur présidence.

Le 16 décembre dernier devant les députés espagnols, le président du gouvernement, José Luis Rodríguez Zapatero a présenté les grandes lignes de son programme. L'Espagne s'est fixé quatre priorités : la mise en œuvre rapide et complète du Traité de Lisbonne, la relance économique et la création d'emploi de qualité, le renforcement de l'Europe en tant qu'acteur global, responsable et solidaire et la mise en place de politiques pour les citoyens du XXIe siècle.

Sur le plan environnemental, l'Espagne a pour l'instant simplement précisé qu'elle entendait profiter de la transition vers une économie à faible intensité carbone pour créer de nouveaux emplois et des sources supplémentaires de croissance économique. Pour cela, elle a pour priorité d'assurer que ''l'Union européenne continue de mener la lutte contre le changement climatique dans le monde. Nous travaillerons de manière à ce que l'accord de Copenhague se concrétise le plus rapidement possible en un traité mondial à même de freiner l'augmentation des émissions de CO2 à l'horizon 2020. Nous encouragerons également différentes initiatives technologiques et industrielles susceptibles de consolider la position de l'Europe dans ce que l'on appelle l'économie verte'', a expliqué José Luis Rodríguez Zapatero. Depuis, la conférence de Copenhague et son bilan plus que décevant sont passés par là ce qui pourrait pousser la présidence Espagnole à revoir sa copie.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager