En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Etat va lancer des appels d'offres pour l'achat de 50.000 véhicules électriques

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Selon l'AFP, le ministre de l'Industrie Christian Estrosi a confirmé le 22 septembre, à l'occasion d'une visite au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) de Grenoble, le lancement ''dès l'automne'' par l'Etat et des partenaires publics et privés de plusieurs appels d'offres pour l'achat de 50.000 véhicules électriques.

Ces appels d'offres seront lancés par l'Etat, qui devrait acquérir 5.000 véhicules électriques, des partenaires parmi lesquels La Poste, EDF, la SNCF, Veolia ou encore Vinci, possédant des flottes de véhicules utilitaires mais aussi les services de l'Etat et les collectivités territoriales, a-t-il précisé.

Le ministère en charge du développement durable Jean-louis Borloo avait déjà indiqué le 12 septembre à Toulouse que l'Etat devait lancer un appel d'offres pour 40.000 véhicules électriques pour l'administration et les entreprises publiques, dans le cadre du plan véhicules décarbonés (électriques, hybrides).

Rappelons que l'objectif du gouvernement est d'atteindre le seuil de 100.000 véhicules électriques achetés dans les 5 prochaines années. Dans cette perspective, la France devrait se doter d'infrastructures de recharge pour véhicules électriques, avec 5 millions de raccordements d'ici à 3 ans.

Christian Estrosi a également annoncé que l'Etat participerait, à travers le Fonds stratégique d'investissement, au projet mené par Renault, le CEA et l'AESC (coentreprise entre Nissan et Nec) pour la construction d'une usine de fabrication de batteries à Flins (Yvelines) et celle d'un centre de recherche à Grenoble pour améliorer la technologie existante. L'unité de Flins devrait passer ''d'une production de 50.000 batteries par an au démarrage en 2011, à un potentiel de 250.000 batteries en 2015''. Ce projet devrait représenter un investissement total d'1,5 milliards d'euros, dont près de 700 millions pour la première phase d'ici 2014.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager