En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Etats généraux de l'alimentation : la dernière chance pour le maintien de l'agriculture biologique ?

Les agriculteurs étaient reçus lundi par Emmanuel Macron avec pour principaux mots d'ordre la garantie d'un revenu pour les paysans et la dénonciation de la suppression de l'aide au maintien de l'agriculture biologique.

Agroécologie  |    |  Marie Jo SaderActu-Environnement.com
Etats généraux de l'alimentation : la dernière chance pour le maintien de l'agriculture biologique ?

Plusieurs représentants du monde agricole ont rencontré un à un lundi matin le président Emmanuel Macron à l'Elysée pour préparer les prochains états généraux de l'alimentation qui se déroulent en novembre prochain. Déjà reçue le 18 juillet, la FNSEA était elle absente au rendez-vous. Lors de cette rencontre, la principale revendication des syndicats a été d‘obtenir un "juste" prix face à la concurrence de la grande transformation et distribution.

Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne
Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanneMarie Jo Sader
 
Par ailleurs, Emmanuel Macron a confirmé le transfert de 4,2% du budget du pilier 1 de la Politique agricole commune (PAC) vers le pilier 2 après la gronde provoquée par l'annonce du ministre de l'Agriculture de supprimer les aides au maintien de l'agriculture biologique. La confédération paysanne dénonce un manque de courage évident du ministre Stéphane Travert sur ces 1ers arbitrages à l'heure où il faut accompagner "les paysans français vers une transition agricole indispensable". Toutefois le Président de la République a assuré que les états généraux de l'alimentation pourraient servir de levier pour compenser ces aides perdues (voir vidéo). Enfin selon Laurent Pinatel, porte-parole national de l'organisation, Emmanuel Macron a affirmé que les sommes attendues et encore non versées par l'Etat pour l'aide à la conversion et au maintien de l'agriculture biologique pour 2015 et 2016 seront réglées d'ici fin décembre.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Marie Jo Sader

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…